Vins Bordeaux

Edition du 03/11/2015
 

CHÂTEAU LAROQUE

Talent

Château LAROQUE

Classé 1er Grand Vin.


Cette superbe demeure féodale du XIIe, reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de “Petit Versailles”. C’est le plus grand domaine de l’appellation, avec 67 ha d’un seul tenant, parmi lesquels 27 ha des meilleures parcelles et des plus vieilles vignes sont consacrés à ce cru. Ici, pas d’esbroufe ni de cuves à concours : on sait qu’un vin de qualité s’obtient avec des raisins sains et mûrs, les techniques culturales les mieux adaptées sont adoptées (engazonnement, taille sévère, suppression des contre-bourgeons, tris...). “Le millésime 2012 est un millésime un peu décrié, nous explique Bruno Sainson, pourtant, au fil du temps, on s’aperçoit que c’est un vin qui a pris le plus de volume, de matière au moment de l’élevage. A la dégustation, il en ressort que c’est un vin très équilibré, très élégant, ce sera une très jolie bouteille d’ici deux ou trois ans. Si on le compare à 2011, le 2012 a des tanins plus enveloppés, c’est un vin plus abouti. Le 2011 est un vin plaisant aujourd’hui, mais je pense que 2012 est supérieur avec un joli potentiel de garde. En 2013, nous avons fait une sélection d’élevage très stricte et au final cela donne des vins à un prix intéressant qui mériteront d’être goûtés. Le consommateur devra faire l’effort de déguster les vins pour choisir, car toutes les propriétés n’ont pas toutes le même résultat qualitatif pour le 2013, mais il y a de jolies réussites à découvrir. Le 2013 est différent, on ne peut pas le comparer au 2007, il y a plus d’énergie dans le vin, de présence, une pointe de vivacité en fin de bouche. Le millésime 2014 est à un autre niveau, nous avons déjà été très agréablement surpris au moment des dégustations lors des macérations. En cours d’élevage, il y a une prise de bois intéressante et surtout un niveau de qualité bien supérieur aux trois derniers millésimes. Il me fait penser aux 2009 et 2010. Nous avons vendangé tard jusqu’au 15 octobre. Nous nous sommes équipés d’un tri optique en location, ce qui nous a permis d’accélérer la rentrée de vendange car nous avions attendu le maximum, profitant d’un automne très chaud. Les peaux étaient très intéressantes, nous avons très peu extrait pour ne pas aller chercher des tanins peut-être ingrats. Nous pouvons utiliser les presses, ce qui est très rare, cela va apporter de la complexité au vin. Nous avons mis en place depuis deux ans la vinification sans souffre, c’est vraiment intéressant au niveau aromatique, de la chair du vin, l’élevage par la suite est tout à fait classique. L’effet terroir joue à plein pour ce 2014, un vin très prometteur pour mon dernier millésime à Laroque, retraite oblige.” Vous allez aimer ce Saint-Émilion GCC 2012, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, qui est tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Savoureux 2011, gras et corsé, d'une grande élégance, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution.  Superbe 2010, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, aux notes très caractéristiques de cuir et de fruits confits, de belle charpente, vraiment très prometteur, comme le 2009, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, gras, où s’entremêlent harmonieusement en finale les épices et la mûre, qui mêle structure et onctuosité, de bouche complexe, de garde, parfait sur des perdreaux farcis. “Le 2009, beaucoup le comparent au 2005, m’explique Bruno Sainson, mais la construction de vin est différente, les Ph sont plus dans la norme, et ce 2009 est un vin plus complet, plus aimable que 2005. Nous avons attendu la maturité des tanins, ce qui était très important. Il y a très peu de notre second vin, Les Tours de Laroque, dans ce superbe 2009, puisque pratiquement tout est passé dans le premier vin !” Le 2008, d’une très grande typicité, riche, est également bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices, la violette et la mûre, encore bien jeune, naturellement. “Le 2008 est un peu plus puissant, poursuit Bruno, plus généreux que 2007, plus vif, plus typé Bordelais avec une plus forte acidité qui soutient bien la structure. Il me fait penser au 2001, avec une belle minéralité, de beaux tanins, un fruité présent, c’est un beau vin bien construit, très complet, de garde.” Le 2007, à la fois fin et corsé, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de mûre, de violette et d’épices, développe des tanins veloutés, un vin complet, vraiment charmeur. Puissant 2006, de bouche ample et corsée, un vin gras et typé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré où se mêlent des senteurs de mûre, de moka et de cannelle en finale. Le 2005, aux arômes caractéristiques d’épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, dense au palais, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde, bien sûr. Très beau 2004, riche en couleur, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir. Le 2003 est remarquable, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées, un vin puissant, de très bonne garde. Le 2002, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, qui dégage un nez dense où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois, commence à s’ouvrir.

   

CHÂTEAU LAROQUE

Famille Beaumartin

33330 Saint-Christophe-des-Bardes
Téléphone : 05 57 24 77 28
Télécopie : 05 57 24 63 65
Email : contact@chateau-laroque.com

Site : www.vinsdusiecle.com/chateaularoque




> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
CROUTE-CHARLUS
MOULIN VIEUX
CLOS DU NOTAIRE
HAUT-MACO
LA CROIX-DAVIDS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX
MARSAN
CAILLAVET
RICAUD
PAYRE
BAVOLIER
LAMOTHE de HAUX
MELIN
CASTILLON FRANCS
ARTHUS
BLAYE
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
PETIT BOYER
SEGONZAC



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
HAUT-MOUSSEAU
COTS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

ANNICHE
CEDRES
(CARIGNAN)
BRETHOUS
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
CASTILLON FRANCS
HAUT-BEYNAT
BEL-AIR
(CLOS VIEUX ROCHERS)
FILLIOL
PILLEBOIS
BLAYE

GRAND MOULIN*
GRAVES D'ARDONNEAU*
HAUT-BACON
BERGERE-BRIMAUD

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
GRAND-MAISON
REYNAUD
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

(BARREYRE)
CAVE QUINSAC
(GRIMONT)
SAINT-AMAND
CASTILLON FRANCS
(PUYFROMAGE (Francs))
BLAYE

BOTTE
PETITS-ARNAUDS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château LOIRAC


La surface plantée est de 12.43 ha soit 60% en Cabernet-Sauvignon et 40% en Merlot noir. Vendange mécanique avec tris successifs. Vinification traditionnelle, élevage en barriques, en volume variable suivant les millésimes, chêne d’origines française et américaine. La durée d'élevage varie de 12 à 15 mois en fonction des caractéristiques du millésime. Beau Médoc Cru Bourgeois 2010, de robe pourpre, au nez persistant (griotte, violette), d’une belle harmonie, charnu, gras, bien charpenté, complexe, harmonieux, aux connotations épicées. Le 2009, de couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, est structuré et riche.

Sébastien Fraysse
1, route de Queyrac
33590 Jau-Dignac-et-Loirac
Téléphone :09 75 94 43 55 et 06 08 46 68 21
Télécopie :05 56 73 98 22
Email : chateau-loirac@wanadoo.fr

Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine de 40 ha. Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne se prolongeant dans le sous-sol. Fermentation à l'ancienne à l'air libre, élevage 3 ans en cuves. Leur fils, Olivier, s’est joint à l’exploitation en juillet 2013 et compte bien développer l’activité commerciale de l’entreprise, dans le but de perpétuer la tradition familiale, pour la quatrième génération. “En 2013, nous avons été touchés par la grêle à 70%, nous dit-on, les vins ont été uniquement vendus aux négociants. 2014 : la grêle a également été présente mais un peu moins (45%), les vins sont structurés, aromatiques, colorés, de qualité, il manque seulement la quantité.” Remarquable Bordeaux rouge cuvée Passion 2010, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, un vin charnu comme il se doit, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, aux effluves de griotte et d'épices, qui poursuit son évolution. Le 2009, à dominante de petits fruits noirs et de musc, marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, de garde. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2012, tout en bouche, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante. Le 2011, aux notes de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, mêle structure et rondeur. Le Bordeaux rosé Fleur du Mayne, est l’un des meilleurs de l’appellation, d’une belle harmonie, avec des notes de rose et de mûre, légèrement épicé, associant nervosité et suavité.

Michel et Françoise Gautey
Le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Télécopie :05 57 74 98 63
Email : vignobles.gassies.gautey@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

Château TOULOUZE


Au sommet. “Les terres du Château Toulouze, m’expliquent ces propriétaires sympathiques, dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier, édifié au XIIIe siècle à l’emplacement d’un oppidum gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XIIIe siècle, à la suite de la Révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, exprime la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. “En 2013, nous dit Alain Cailley, nous avons eu de gros problèmes de maturation, d'où pourriture, mais le maximum d'attentions a été porté aux grappes non matures qui ont été enlevées, ce qui a donné un très bon millésime mais un faible rendement : 25 hl/ha ! Le millésime 2014 a souffert de Botrytis, de pourriture et d'un manque de maturation, mais a été sauvé par l'exceptionnel mois de Septembre. Peu de volume  : 40 hl/ha, en revanche, très belle qualité: matière, couleur, structure sont présentes. En 2015, nous proposons les 2010, 2012 et 2013.” On comprend sa place dans le Classement en débouchant ce Graves de Vayres Grande cuvée 2011 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteilles 18 mois après les vendanges, filtration douce), très typé, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, un vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Excellent Graves de Vayres rouge Fûts de Chêne 2010, de bouche puissante, très fin, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), bien classique. Le 2009 est riche en couleur comme en arômes, sent les fruits cuits et les épices, un vin bien ferme en bouche. Le Bordeaux Supérieur Château Le Maine Martin Sélection Vieilles Vignes 2010 (65% Merlot, 20% Cabernet franc, et 15% Cabernet-Sauvignon), classique et coloré, est rès parfumé avec ces nuances de mûre et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure au palais. Le Bordeaux Supérieur cuvée Nouvelle Génération 2010 (Merlot 75%, 25% de Cabernets, vendanges manuelles, vinification parcellaire, cuves ciment et Inox, macération post fermentaire 15 à 20 jours...), est un vin de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, charnu comme il le faut.

Jérôme, Évelyne et Alain Cailley
12, rue de la Ruade - BP 28
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : alaincailley@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, prometteur. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), fondu, d’une grande harmonie en bouche, avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux autres millésimes ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateauhautsaintclair@vinsdusiecle.com
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château de LUSSAN


Une propriété de 7 ha (51% de Cabernet-Sauvignon, 42% de Merlot, 7% de Malbec). Sol argilo-calcaire et pierreux, avec des soubassements graveleux, calcaires et sablonneux. Cuvaisons longues de l'ordre de 3 à 4 semaines pour une extraction optimale, élevage en cuves et près de 12 mois en barriques de chêne merrain.
Son Médoc 2013, bien réussi, est ample au nez comme en bouche, de belle charpente, de couleur pourpre, où dominent les épices et les pruneaux.

Vignobles BORDERIE


Jean-Pierre et Odile Borderie ont repris le Domaine en 1983, avec 15 ha. Ils ont agrandi et modernisé la propriété dans les années 2000. Après des études dans l'oenologie, la culture de la vigne, le commerce et la dégustation dans différents vignobles de France et à l'étranger. Frédéric s'est installé en 2005, avec l'achat de parcelles sur Lussac- Saint-Émilion. Le domaine familial prospère depuis, en devenant propriétaire à Lalande-de-Pomerol en 2011. Le vignoble (47 ha) reste à taille humaine et les parcelles sont travaillées avec passion.
On le voit avec ce Bordeaux Supérieur rouge Château de la Brandille 2010, de robe soutenue et brillante, riche, d'une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), ample, vraiment réussi comme le Bordeaux blanc Château les Combes 2011, parfumé, frais et suave, aux connotations florales, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse. Le Lussac Saint Émilion Château Les Combes 2009, coloré, riche au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins savoureux, est légèrement épicé comme il se doit. Aucune hésitation.
Frédéric Borderie
119, rue de la République
33230 Saint-Médard-de-Guyzières
Tél. : 05 57 69 83 01
Fax : 05 57 69 72 84
Email : jpborderie@wanadoo.fr
www.vinsborderie.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château LAMOTHE VINCENT


Créé en 1920, ce vignoble compte 80 ha sur des terroirs complémentaires : croupe argilo-siliceuse plus ou moins profonde reposant sur le calcaire rocheux, argiles sur marnes, limons argileux sur argiles profondes sols argilo-calcaires variés.
“La volonté constante d’associer des techniques anciennes et nouvelles, précise-ton, à nous pousser à adopter des méthodes naturelles, dont la plupart sont enracinées dans le passé de l’appellation Bordeaux. La lutte raisonnée est une approche écologique issue du bon sens paysan.”
Ces soins expliquent mieux cet excellent Bordeaux Supérieur rouge Héritage 2013, avec ce nez complexe où prédominent les fruits frais et les épices, un vin bien élevé, de charpente élégante, de très bonne bouche, à déboucher sur un confit. Le Bordeaux blanc Héritage 2014, associant rondeur et nervosité, est finement bouqueté (agrumes frais), de bouche persistante.
Le Bordeaux rouge cuvée Intense 2013 se goûte particulièrement bien, un vin de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits (cassis, groseille). Le Bordeaux blanc cuvée Intense 2014 est très agréable, avec des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, harmonieux. 
Vignobles Vincent

> Les précédentes éditions

Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012

 



Château PLANTIER ROSE


Château PONT Les MOINES


Château PLINCE


Château BOUTILLON


Château BOURSEAU


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE


Château PIERRAIL


Château La CROIX DAVIDS


Château HAUT-MARBUZET


Château CANTENAC


Château DARIUS


Château ORISSE du CASSE


Château LAFARGUE


Château BELLEGRAVE


Château des GRAVIÈRES


Château LAFON


Château FONBADET


Château La PEYRE


VIDELOT


Vignobles Robin


Château PIGANEAU


Château BÉCHEREAU


Château HAUT-MACÔ


Château MONTROSE


Château LAROQUE


Château des BROUSTERAS



DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU DE BEAUREGARD


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE ALARY


CHATEAU DU MASSON


HENRY NATTER


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU VALGUY


CHATEAU LAROQUE


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE DU CHALET POUILLY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales