Vins Bordeaux

Edition du 06/04/2021
 

VIGNOBLES THIERRY YUNG

Qualité

Château HAUT-CALENS


Les premières recherches du Château HAUT-CALENS remontent au XVIIe siècle. En 1979, le propriétaire de l’époque recevait une médaille d’or. Depuis, bien des choses se sont passées. Aujourd’hui Thierry Yung reprend la suite de la propriété viticole qui se compose des appellations Graves et Bordeaux Supérieur. Avec principalement des cépages rouges sélectionnés Merlot et Cabernet-Sauvignon. La vinification est élaborée en cuves inox sous contrôle des températures durant 3 à 4 semaines avec des remontages quotidiens, ce qui permet de produire un vin aux tanins mûrs, concentré, gras, d’excellente garde et bénéficiant d’un excellent rapport qualité-prix. Le Château Haut-Calens est un vin classique, corsé, de belle robe soutenue, ample et souple, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits mûrs. La Cuvée Prestige, issue de parcelles sélectives, élevée en fûts de chêne pendant 12 mois, vient renforcer la notoriété du Château Haut-Calens.

   

VIGNOBLES THIERRY YUNG

Thierry Yung
10, allée des Aulnes
33640 Beautiran
Téléphone : 05 56 67 05 25 et 06 75 02 15 79

Email : vignobles.tyung@orange.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château La HAIE


Domaine en Agriculture Biologique et en Agriculture Biodynamique adhérent Demeter. Vendanges manuelles égrappées, cuvaison en grappes, pas de produits chimiques de synthèse, vignes enherbées...  Très joli Blaye Côtes de Bordeaux 2017, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon, alliant rondeur et charpente, de bouche concentrée aux arômes de griotte confite et de sous-bois, avec des tanins ronds. Remarquable 2016, d’un joli pourpre foncé, avec des arômes prononcés de musc, de fraise macérée et de sous-bois, un vin de bouche dense, aux tanins amples, bien typé. Le 2015 mêle finesse et concentration, au nez très intense (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée. Agréable Bordeaux rouge 2016 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles, vinification et élevage de 12 mois sans soufre et ensuite un peu de soufre à la mise en bouteilles, il a des notes subtiles et intenses d’humus et de fruits noirs surmûris, de bouche structurée.

François Décombe

33820 Pleine-Selve
Téléphone :06 72 94 53 37
Email : francois.decombe@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainedecombe.fr

VIEUX CHATEAU SAINT-ANDRE


Voici le “fief” de la famille Berrouet (voir Petrus).  Jeff Berrouet nous précise que “2019 a été une vendange un peu particulière, assez animée parce que nous avons dû vendanger sur deux sites, en effet, nous venons de reprendre une propriété sur Montagne Saint-Émilion, Château Bonneau et Château Lyon la Fleur à Saint-Émilion. L’été a été chaud et surtout très sec, heureusement nous avons des terroirs plutôt tardifs à Montagne Saint-Émilion. La pluie a été la bienvenue fin Septembre, cela a permis de rééquilibrer le millésime. Les vins sont très aromatiques, le rendement est assez faible, les vins sont concentrés avec un bel équilibre. Je ne vais pas trop boiser les vins à l’élevage pour préserver les arômes qui sont très intéressants. A la vente, nous proposons les 2015, 2016, et 2017. En 2017, peu de récolte à cause du gel, nous avons décidé de ne mettre en bouteilles que les parcelles préservées. Cela représente 1/3 de la récolte. Ce 2017 est un vin assez frais, l’élevage a été léger, vin équilibré avec des notes de fruits frais, belle acidité, c’est un vin très accessible. Au Château Samion, nous avons gelé à 100 % en 2017. Le 2019 sera notre premier millésime pour nos nouvelles propriétés. Nous avons effectué un gros travail pour réaménager ces vignobles. Pour le Saint-Émilion Château Lyon la Fleur, nous sommes sur le secteur de Saint-Christophe des Bardes, sol plus tardif, exposition nord, belles argiles, un vignoble intéressant d’un point de vue qualitatif. A Montagne Saint-Émilion Château Bonneau le terroir est proche de Parsac, des terres argileuses assez tardives. Beaucoup de vieilles vignes. Au total à Montagne nous arrivons à 20 ha !” Vous allez aimer ce Montagne-Saint-Émilion Vieux Château Saint-André 2017, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un joli vin, avec des senteurs de fraise et de mûre fraîches, d’une jolie souplesse au palais. Superbe 2016, mêlant finesse et richesse aromatique, une bouche suave et veloutée, délicatement parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin riche en couleur comme en charpente, ample, d’une belle finale. Une autre réussite, leur Lalande-de-Pomerol Château Samion 2016, de belle robe pourpre, au nez parfumé et subtil, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu, avec des tanins veloutés, quand le 2016 est un vin riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec une bouche très chaleureuse, il associe couleur et matière, de garde. Le 2015, est très coloré, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices, et développe des tanins amples mais doux, un vin tout en harmonie, de garde également, parfait avec un tournedos aux cèpes ou un sauté de veau et rognons à la crème.

Famille Berrouet
2, route de Saint-Georges
33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 59 80
Email : chateau.samion@wanadoo.fr

Château BELLE GARDE


Les origines de la famille Duffau demeurant sur la commune de Moulon, remontent au XVIIIe siècle. Une propriété de 46 ha. Nous avons dégusté ce remarquable Bordeaux rouge Fûts de Chêne 2018, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage pendant 12 mois sur lie totale avec un apport d’oxygène, riche en arômes, d’une belle structure, aux notes de fruits rouges, il est très équilibré au nez comme en bouche, très savoureux. Tout comme ce Bordeaux rouge cuvée Tradition 2018, d’un beau rouge profond, concentré, velouté et fruité en bouche, avec ses tanins ronds et puissants à la fois. Très agréable Bordeaux blanc Privilège 2018, Sauvignon blanc 50%, Sémillon 50%, élevé en barriques, de jolie robe, avec cette nervosité caractéristique, aux senteurs persistantes (reinette, citron...), une réussite. Bien réalisé également ce Bordeaux blanc 2019, 70% Sauvignon blanc, 10% Sauvignon gris et 20% Sémillon, élevage sur lies fines 6 mois, au nez fin (fougère, pomme), il est ample, d’une belle vivacité, parfumé, de bouche dense. Le Bordeaux rosé 2019, est super, sur le fruit avec beaucoup de fraîcheur. Joli Bordeaux Supérieur l’Excellence rouge 2018, 50% Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignon, vinification en cuves tronconiques permettant d’effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de cinq semaines environ est réalisée avec un apport d’oxygène sous marc, élevage 12 mois, de belle robe soutenue, aux tanins riches, aux connotations de fruits frais et de sous-bois. Toujours remarquable Saint-Émilion Grand Cru Château La Croix Caperot 2018, il est excellent, de bouche flatteuse et riche à la fois, où se mêlent la myrtille et l’humus, un vin classique, intense et complexe, de très bonne charpente.

Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 49 12
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-ericduffau.com

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2016 est une réussite, développant des tanins mûrs, un vin savoureux, charmeur, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois, de groseille et de cerise mûre, de bouche ample. Beau 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, il est très harmonieux. Excellent 2013, savoureux, aux notes de groseille et d’humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2012 est de jolie couleur sou- tenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, idéal sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de veau en croûte de cèpes. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Superbe Pessac-Léognan blanc 2018, riche, très floral, très parfumé, d’une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Remarquable 2016, gras, dense, ample, aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance, que vous apprécierez sur des langoustines aux trois saveurs ou une marinière de palourdes au thym. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. Excellent 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample.


182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château MAZEYRES


Au sommet. Un vignoble de 25,5 ha de vignes sur des parcelles morcelées qui apportent leur complexité et leur complémentarité. Sols de graves et de sables de la terrasse de Pomerol et sous-Sols de graves ou de molasse riche en crasse de fer. L?encépagement a été repensé lors de l?achat récent d?une parcelle de 4 ha : 73% Merlot, 24,4% Cabernet franc et 2,6% Petit Verdot pour sa fraîcheur. Mazeyres est un magnifique manoir du XVIIIe siècle, entièrement restauré et parfaitement mis en valeur dans un bel écrin constitué d?arbres et de magnolias centenaires. Des fouilles ont permis d'exhumer de très belles poteries datant du IIIe siècle, vestiges de l?époque gallo-romaine et précieusement conservés au château.
Quatrième génération de viticulteurs et négociants libournais, Alain Moueix dirige la propriété et apporte son expertise et son savoir-faire issus du terroir. Conscient de ce potentiel unique, dès 1992, il décide de mettre en valeur ce vignoble afin que celui-ci puisse révéler son authentique expression. Il opte, dans un premier temps, pour une viticulture raisonnée et met en place une gestion parcellaire pointilleuse afin de révéler la diversité et la complémentarité de ces différents terroirs.
Enrichi de son expérience au sein du château Fonroque (100% en biodynamie depuis 7 ans), Alain Moueix a pu constater des changements notables en matière d?interaction entre la plante, le sol, le sous-sol et l'environnement produisant ainsi un effet d'authenticité et de finesse dans l'expression du terroir au sein des vins produits. Alain Moueix a apporté à Mazeyres son expertise et surtout une ouverture d?esprit certaine. La conversion à la Biodynamie a débuté par quelques parcelles en 2011. En 2012, la totalité de la propriété a été convertie.
Grâce à la Biodynamie, les vins ont, en plus de cette fraîcheur assez caractéristique, un côté aérien et une belle verticalité. La propriété est certifiée Bio depuis 2015.
?Nous avons encore un très beau millésime, nous explique Alain Moueix, c?est vrai que nous avons une succession de beaux millésimes à Bordeaux, c?est peut-être dû au changement climatique.
En 2019, le printemps a été plutôt humide, il a été suivi d?un été très sec et d?un bel été indien. Ces automnes qui sont maintenant toujours magnifiques permettent d?atteindre de belles maturités. Avec nos terroirs, que ce soit le plateau calcaire au château Mazeyres ou le coteau argilo-calcaire à Fonroque, les vignes résistent très bien à cette sécheresse grâce aux réserves hydriques en sous-sol, le vignoble n?a pas du tout souffert et les raisins ont mûri sans à-coups, ce qui est très important.
Sur le terroir un peu plus léger du château Mazeyres, il a fallu utiliser tout ce que la Biodynamie nous propose pour éviter que la vigne ne se bloque, les tisanes ont permis d?éviter le stress hydrique, la perte des feuilles. Les vins ont un taux d?alcool assez élevé même si l?équilibre est préservé. Juste avant les vendanges, il a fait très sec avec du vent, nous nous sommes dépêchés de récolter, je ne suis pas un adepte des surmaturités, cela ne m?intéresse pas. Résultat, nos vins ont un bon équilibre, une belle texture, pas de dureté, beaucoup de longueur et de profondeur, encore un très beau millésime.
En quatre ans, trois beaux millésimes, le 2019 est peut-être un peu plus solaire que le 2016 mais moins que le 2015.
2017 : nos vins sont aimables, très ouverts, très agréables, on peut commencer à les boire. Ils vont permettre d?attendre les 2016 qui ont encore besoin d?un peu de temps. Un grand millésime demande quelques années de bouteilles pour être apprécié à sa juste valeur.
2018 : des vins beaucoup plus riches que les 2017. Belle texture, des vins très veloutés, suaves, les Merlots ont très bien réagi cette année-là, c?est le côté velours qui ressort. Les vins ont gagné en intensité, il y a surtout un fruit exceptionnel que nous préservons à l?élevage.
Au château Fonroque, la maison a été rénovée, la salle de dégustation est opérationnelle maintenant. Nous allons commencer la construction d?un nouveau cuvier qui sera en service pour la vendange 2020. L?idée est de pouvoir accueillir davantage de petites cuves. Nous passerons de 13 cuves de vinification à 27, afin de mettre en valeur les différentes parcelles et leurs particularités.
Avec les petites cuves il y a moins de pression sur les vins donc, on peut extraire avec plus de douceur, c?est un gage de qualité, nous gagnons en précision.
La Biodynamie nous fait gagner de la fraicheur dans nos vins. Les maturités étaient très abouties en 2019 et malgré tout les vins restent frais. Dans le Libournais, il ne fallait pas tarder à vendanger et au moment des extractions ne pas renforcer le côté solaire mais rester sur la fraicheur, sur l?équilibre. Par rapport aux autres qui n?ont pas ce mode de culture, nous proposerons des vins frais et équilibrés.
Il y a aussi tout un travail à l?élevage, quand on met du vin dans une cuve, le poids du vin l?empêche de respirer. A Mazeyres, nous avons 20% de l?élevage qui se fait dans des petites cuves ovoïdes en béton, en forme d?œuf, donc, et dans deux foudres. A Fonroque, nous avons trois foudres et allons en acheter d?autres. L?idée est de continuer à avoir 50% du vin élevé en barriques, l?objectif est toujours de mettre le fruit en valeur.?
Voilà vraiment un splendide Pomerol 2016, élevé 14 mois en barriques (30% de fûts neufs et 70% de fûts de un vin, 40 hl/ha), où, comme d?habitude, la finesse prédomine, de robe intense, au nez complexe où s?entremêlent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut, de garde, bien entendu, parfait avec un carré d'agneau rôti aux courgettes et tomates farcies ou un mignon de veau orloff. 
Le 2015, de robe grenat intense, au nez de fruits mûrs (griotte) avec quelques arômes de cuir et, en bouche, on retrouve les nuances de fruits rouges avec un côté soyeux et une belle longueur, c?est un grand vin alliant structure et velouté. ?L?augmentation de la part de Cabernet franc (21%, colonne vertébrale) et l?arrivée du Petit Verdot (4%, acidité́ naturelle) dans l?assemblage, associées à la biodynamie (pé́cision, éĺé́gance et fraîcheur) marquent une étape importante dans la définition tannique et aromatique de ce cru.?
Le 2014, est très fin mais volumineux, coloré, au nez, se mêlent la griotte et l?humus, a une bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse.
Le 2013 (12 hl/Ha seulement), pour lequel la sélection a été sévère, se goûte très bien, associant ampleur aromatique et finesse des tanins, avec des senteurs de fruits mûrs, de bouche harmonieuse. Le 2012, vraiment remarquable, est très typé Pomerol, au nez où s?entremêlent des notes d?épices et de fruits rouges mûrs, est un vin structuré, d?une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. 
Le 2011, d?une grande fraîcheur, d'une grande netteté, de robe pourpre, est élégant aux tanins savoureux, très équilibré, et on vous le conseille sur un jarret de veau aux petits oignons ou un hachis d'agneau, purée de pommes de terre, notamment. 
Le 2010, plus dense, encore fermé, a un très joli nez où se décèlent les connotations de prune et de musc, un très beau vin qui associe puissance et distinction, très classique, et commence à se goûter particulièrement bien. Voir le château Fonroque à Saint-Émilion.

Direction : Alain Moueix
56, avenue Georges-Pompidou
33500 Libourne
Tél. : 05 57 51 00 48
Email : mazeyres@wanadoo.fr
www.mazeyres.com
 


Château LAMOTHE VINCENT


Créé en 1920, ce vignoble de 80 ha sur des terroirs complémentaires : croupe argilo-siliceuse plus ou moins profonde reposant sur le calcaire rocheux, argiles sur marnes, limons argileux sur argiles profondes sols argilo-calcaires variés. ?La volonté constante d?associer des techniques anciennes et nouvelles, précise-ton, à nous pousser à adopter des méthodes naturelles, dont la plupart sont enracinées dans le passé de l?appellation Bordeaux. La lutte raisonnée est une approche écologique issue du bon sens paysan.?
Toujours très bien fait, ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée Héritage 2017, médaille d?Or Concours International Lyon 2019, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, de belle robe grenat, de très bonne base tannique, c?est un vin gras, riche et charnu, au nez dominé par le cassis et les sous-bois (9 €). Goûtez son Bordeaux rouge cuvée Intense 2018, 70% Merlot et 30% Petit Verdot, médaille d?Or Concours International de Lyon, au nez de sous-bois et de fruits rouges, riche et persistant en bouche, aux tanins mûrs mais très équilibrés, à déboucher sur un magret (7,50 €). Suave Bordeaux rosé 2019, de bouche très fruitée (5,80 €).
Le Bordeaux rouge Libertae 2018 Sans Sulfites, vin certifié Vegan, est de couleur grenat, riche et puissant, de bouche fondue, aux tanins équilibrés, corsé, aux connotations de pruneau et de sous-bois, légèrement épicé, persistant, de très bonne charpente, d?une belle harmonie en finale (8 €).
Séduisant Bordeaux blanc Réserve 2019, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, Suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, ample et charmeur, idéal sur un plateau de fruits de mer.
Très réussi, ce Bordeaux Sauvignon blanc cuvée Intense 2019, médailles d?Argent Concours Mondial du Sauvignon 2020 et Concours Agricole Paris 2020, qui associe la fraîcheur à l?élégance, de robe brillante et limpide, de bouche souple (7,20 €). Le Bordeaux blanc cuvée Héritage 2019, 55% Sauvignon gris et 45% Sauvignon blanc, est également réussi, élégance et fraîcheur (8,50 €).
Il y a aussi ce Bordeaux rouge Merlot Cabernet franc cuvée Réserve 2018, un vin de belle couleur profonde, très parfumé (fruits cuits), de bouche intense, aux tanins qui commencent à peine à se fondre, d?excellente évolution.
Le Bordeaux Supérieur rouge Le Grand Rossignol 2016, médaille d?Or Concours Mondial Bruxelle 2018, 100% Merlot, où prédominent le cassis et les sous-bois, est un vin corsé et dense, de très bonne évolution (20 €).

Vignobles Vincent
3, chemin Laurenceau
33760 Montignac
Tél. : 05 56 23 97 72
Email : info@lamothe-vincent.com
www.lamothe-vincent.com
 


Château BELLEVUE



> Les précédentes éditions

Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019

 



Château de La GRENIERE


Château CORBIN MICHOTTE


Château de PANIGON


BORIE MANOUX


Château FRANC LARTIGUE


Château LAGARDE


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château LAFLEUR du ROY


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château HENNEBELLE


Château LANIOTE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Domaine de GRANDMAISON


Clos TRIMOULET


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château du MOULIN VIEUX


Château VALENTIN


Château LUCHEY-HALDE


Château CANTENAC


Château de MAUVES


Château BALESTARD La TONNELLE


Château BELLEGRAVE


Château VIEUX RIVALLON


Château MAUVINON


Château des ARNAUDS


Château du GRAND BOS


Château MAZEYRES


Château Les GRAVES


Château CROQUE MICHOTTE


Château BELLES-GRAVES



CLOS TRIMOULET


DOMAINE PICHARD


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHARLES SCHLERET


DOMAINE ALARY


HENRY NATTER


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales