Vins Bordeaux

Edition du 06/11/2012

Les Bordeaux en direct de la propriété par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

BORDEAUX
Château TRONQUOY-LALANDE
À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. "Lorsque Monsieur et Madame Bouygues ont acheté ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château TROTTE VIEILLE
Au sommet. On fait remonter l'origine de son nom à une vieille dame qui habitait cette maison il y ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château PASCAUD
Au sommet de son appellation. Ce propriétaire sympathique propose ce beau Bordeaux Supérieur ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château CHEVALIER SAINT-GEORGES
L'autre cru des domaines Appollot (voir le Saint-Émilion Clos Trimoulet) est produit sur une ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château de COUDOT
Toujours une valeur sûre avec ce Haut-Médoc 2010, de belle robe pourpre, un vin riche et généreux, ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


CHATEAU DOYAC

Sommet

Château DOYAC

“Ma philosophie, précise Max de Pourtalès, est ne pas faire de vins trop boisés comme le monde entier sait le faire... mais, au contraire, d’obtenir des vins fins et élégants. Cela n’empêche pas d’avoir de la matière, mais il faut respecter l’équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins de Bordeaux...


À l’origine, je travaillais sur les marchés financiers en Allemagne, puis en France dans une banque privée, nous raconte Max de Pourtalès. Ma femme pensait épouser un banquier et trois mois après notre mariage, nous sommes venus vivre dans le bordelais. La banque allemande pour laquelle je travaillais fermait son agence à Paris, le mari de ma mère m’a proposé de venir travailler avec lui à Bordeaux. Dans la famille, nous avons toujours eu des caves et de belles bouteilles, je suis un vrai passionné, et n’ai pas hésité à 30 ans de quitter Paris pour apprendre le métier du vin et vivre à la campagne. J’ai donc fait mes premières armes au Château de Malleret où j’ai appris le métier, repris des études de viticulture pour parfaire ma formation. Nous avons acheté la propriété en 1992 car Château Doyac avait un très joli terroir argilo-calcaire, et c’est ce qui m’a plu d’emblée. Le vignoble compte 34 ha plantés (80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon). Sur ce type de sol, le Merlot convient très bien. J’adore les vins de la Rive droite donc j’ai plutôt envie de faire un vin chaleureux plutôt qu’un Médoc trop fermé. Cela correspond à mon goût ! Je privilégie le fruit, la fraîcheur, un vin facile à boire assez jeune sans avoir à attendre 10 ans avant de l’apprécier. Nous avons entrepris de rénover les vignes et les bâtiments en construisant des chais parfaitement adaptés et suffisaient spacieux pour travailler dans les meilleures conditions. Nous avons des cuves inox thermorégulées, vinifions avec les conseils de Éric Boissenot, un super œnologue, avec qui je partage la même compréhension du vin. Nous menons le vignoble en lutte raisonnée avec des engrais bio. Mon épouse Astrid travaille avec moi. Elle faisait du théâtre à New-York, adore vivre à la campagne, et nous ne sommes qu’à une heure de Bordeaux et tout près de la mer. Pour la qualité de vie et m’adonner à mes autres passions, le surf et le polo, c’est parfait. Nous poursuivons toujours notre politique d’amélioration de la qualité sur nos 30 ha. Nous avons construit un nouveau chai de 400 m2 qui accueille 360 barriques, opérationnel pour accueillir le 2011. Nous renouvelons les barriques tous les 3 ans afin d’avoir 75% du vin élevé en barriques et peut-être arriver à 100% de bois neuf en fonction des millésimes. Nous sélectionnons des barriques en chêne français avec des tonneliers attitrés, privilégions la chauffe moyenne car je n’aime pas trop les arômes torréfiés et toastés dans les vins, cela les dénature, j’essaye de préserver le fruit, le bois ne doit être qu’un agent révélateur d’arômes. Avec Éric Boissenot, nous sommes sur la même longueur d’onde, œuvrons de concert, pour la qualité. Nous sommes très attachés à tout ce qui caractérise les vins de Bordeaux par rapport au monde entier. Mon terroir donne une typicité que l’on ne retrouve que dans le Médoc et c’est ce qui en fait le charme : ces sols calcaires et un encépagement bien adapté, 70% Merlot et 30% Cabernets, donnent des vins très concentrés et assez souples, très charmeurs, aux arômes de fruits persistants. Le 2010 est sans doute le millésime que j’ai le mieux réussi depuis le début de mon installation. Aussi bien en concentration, qu’en structure, en fraîcheur et en finesse. Le 2010, qui a bénéficié d’un élevage de 30% en barriques neuves, présente une couleur très foncée, encore plus soutenue que le 2009. La trame des tanins est très serrée. Nous avons battu des records de IPT (indices de polyphénols totaux), de 85 pour des Merlots, ce qui est rare. La très belle vendange était homogène aussi bien pour le Merlot que le Cabernet-Sauvignon. Nous avons commencé les vendanges le 5 octobre pour les terminer le 20. Les rendements étaient plus faibles qu’en 2009. Les deux millésimes étant assez similaires, ce qui les différencie, c’est une plus grande acidité dans le 2010. Les rendements sont un peu plus faibles, les baies étaient petites donc nous avons obtenu un rapport peau-jus très faible. Nous avons récolté de tous petits raisins avec des peaux épaisses, nous n’avons fait aucune saignée en cuves, c’était parfait. Beaucoup de matière donne un vin volumineux en bouche, de très belle garde. Le 2010 est vraiment un vin extraordinaire, et le 2011, est dans la même lignée, ce qui est très encourageant. Notre terroir s’exprime de mieux en mieux chaque année. Depuis que nous avons repris en 1998, nous avons dû replanter en plus grande densité à l’hectare et nous choisissons les meilleurs porte-greffes. L’âge moyen du vignoble est de 18 ans et chaque année nous améliorons la qualité des vins grâce à cela. En 2011, nous avons attendons fin septembre pour vendanger à parfaite maturité et cela a été un élément-clef. Nous avons réussi à maîtriser la vigueur de la plante, grâce à un travail en amont. Les raisins étaient d’un état sanitaire parfait, bien mûrs. Le 2011 sera l’année du Cabernet-Sauvignon, les raisins étaient magnifiques et vont apporter de la structure au vin. Le 2011 a une belle couleur, et se rapproche du 2010, mais avec un degré d’alcool moins important. En 2010, nous étions à 14,5°, en 2011 nous obtenons 13,5°, ce qui est plus équilibré et classique pour un vin du Médoc. Le 2011 va être un millésime idéal en restauration, agréable à déguster dans sa jeunesse, avant le 2010. Pour moi, l’élevage représente 50% de la réussite du vin. Nous prenons les meilleures cuves pour élaborer Château de Doyac élevé 12 mois en barriques. Esprit de Doyac, le deuxième vin est très charmeur avec 100% Merlot. Il est élevé en cuves, un peu moins structuré, plus gourmand, plus rapide à boire, d’un excellent rapport qualité-prix. Je poursuis ma démarche qualitative. Nous avons fait énormément de travaux au niveau de la vigne et récoltons les fruits de nos efforts, le vin devient meilleur millésime après millésime, c’est un challenge particulièrement gratifiant pour nous.”

   

CHATEAU DOYAC

Earl Max de Pourtalès

33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Téléphone : 05 56 59 34 49
Télécopie : 05 56 59 74 82
Email : chateau.doyac@wanadoo.fr




> Le palmares des vins

SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
GRANDE-BARDE
JURA PLAISANCE
ROC DE CALON
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
VIEUX MONTAGNE
CÔTES DE BONDE
FARGUET
LA FLEUR GRANDS-LANDES
GRAND-CORMIER
TOUR MONT D'OR
HAUTE-FAUCHERIE
DES MOINES
ROUDIER
VIEUX CHÂTEAU CALON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
LE BERNAT
CHÊNE-VIEUX
DURAND-LAPLAGNE
GONTET-ROBIN
VAISINERIE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
DUMON-BOURSEAU
La CLAYMORE
LA JORINE
LA PERRIÈRE
HAUT-PIQUAT
VIEUX-BUSQUET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
HAUT-BONNEAU
(MONTAIGUILLON)
PIRON
PUYNORMOND
TUILERIE DES COMBES
VIEILLE TOUR MONTAGNE
BAYARD
(BEAUSÉJOUR)
(CLOS LES AMANDIERS)
CROIX DE MOUCHET*
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR
HAUT-LAPLAGNE
MOULINS-LISTRAC
(VIEUX ROCHERS*)
BEAUSÉJOUR
(FAYAN)
(PRODUCTEURS RÉUNIS*)

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

CROIX DE CHOUTEAU
HAUT-BELLEVUE
TROQUART
(LA BERGÈRE)
CROIX DE RAMBEAU
TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
FRANC-BAUDRON
GRAND-BARIL*
(PUY RIGAUD)
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(CHÉREAU)
(MAYNE-BLANC)
(MOULIN LA BERGÈRE)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


> Nos coups de cœur de la semaine

Château PEYFAURES


Goûtez le Bordeaux Supérieur 2009, qui développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, dense et ample, très équilibré en bouche. Le Bordeaux Supérieur cuvée Dame de Cœur 2009, à dominante de pruneau, de cannelle, de belle robe pourpre, mêle une finesse tannique à une rondeur persistante.

Nicole Godeau

33420 Génissac
Téléphone :05 57 55 06 77
Télécopie :05 57 25 16 63
Email : chateau.peyfaures@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-peyfaures.com

Château FILHOT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. On le comprend avec ce Sauternes 2009, de très belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux arômes délicats d'agrumes (pêche, pamplemousse), un vin bien équilibré et d'une belle élégance, de garde, évidemment. Le 2008, de bouche suave et puissante, d'une très belle persistance aromatique, avec des nuances d'agrumes et de tilleul, est très structuré en finale. Splendide 2007, d'une grande finesse, un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, avec ces nuances de rose, de pain brioché et de pêche surmûrie, de grande évolution, l'une des plus belles réussites de l'appellation dans ce millésime. Le 2006 d'une belle longueur, typé et puissant au nez comme au palais, aux senteurs délicates mais intenses. Très beau 2005, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes d'agrumes très mûrs et de pain grillé, intense, de bouche pleine et d'une grande élégance, d'une longue finale, de grande évolution. Le 2004 est un grand vin dense, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs (rose), de fruits (pêche mûre) et de miel, tout en persistance, de grande garde, bien entendu. Formidable 2001, d'une belle couleur dorée, au nez, il dégage des arômes d'ananas, en bouche, il est gras, onctueux, de charpente souple, tout en élégance, avec des parfums complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, de grande garde. On peut visiter le parc de cette belle demeure à l'italienne datant de 1845, avec son magnifique pigeonnier de Pineau du XVIIe. Le château organise de nombreuses manifestations durant l'année (expositions, fête du Cheval…) qui méritent une visite. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité, et un accueil exceptionnel.

Comte Gabriel de Vaucelles

33210 Sauternes
Téléphone :05 56 76 61 09
Télécopie :05 56 76 67 91
Email : filhot@filhot.com
Site personnel : www.filhot.com

Château de COUDOT


Toujours une valeur sûre avec ce Haut-Médoc 2009, aux tanins puissants mais soyeux, au nez complexe et subtil, dominé par des nuances de griotte et de poivre, un vin amples et persistants en bouche, aux tanins harmonieux et riches, très classique du millésime. Le 2008, avec des arômes de fruits rouges et d'épices, est un vin aux tanins veloutés, de bouche puissante et parfumée. Le 2007, médaille d'Argent au concours des Vignerons Indépendants 2010 et de Bronze au concours de Lyon, savoureux, subtil et souple, est de bouche persistante aux nuances de fumé caractéristiques. Beau 2006, Cru Artisan, médaille d'Argent au concours de Bordeaux vins d'Aquitaine 2008, de belle couleur soutenue, ample au palais, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, gras et savoureux, aux tanins fermes, d'excellente évolution.

J. Blanchard

33460 Cussac-Fort-Médoc
Téléphone :05 56 58 90 71
Télécopie :05 57 88 50 47
Email : ch.coudot@wanadoo.fr

DOMAINE DE LAUBERTRIE


Propriété familiale depuis le XVI ème siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge ; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent au XVIII et XIX ème siècle, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie Christine et Bernard Pontallier sont maintenant aidés par leurs enfants, Arnaud et Benoit, qui s'impliquent de plus en plus . Le Domaine de Laubertrie compte 15 hectares de vignes, situés sur un plateau argilo-calcaire. La culture y est traditionnelle, les vins sont élaborés dans nos chais, de façon artisanale, en essayant de respecter les caractères du terroir et de chaque millésime. Le travail du sol privilégie les procédés mécaniques et l'enherbement naturel. Les vendanges se font manuellement. Les vins produits sont des Bordeaux rouge, Bordeaux blanc et Bordeaux rosé et également du Crémant de Bordeaux. Les derniers millésimes sont caractérisés par une climatologie exceptionnelle. Les vins sont puissants, corsés, très marqués par le fruit. Toujours au sommet de son appellation avec ce Bordeaux rouge 2010, très équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, d’excellente garde. Le 2009, aux senteurs de violette et d’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, associe structure et rondeur, aux tanins riches, de couleur grenat. Le Bordeaux blanc est de robe jaune pâle, floral, harmonieux, un vin qui sent bon la pomme et l’aubépine, de très bonne bouche. Joli Crémant de Bordeaux, à la mousse ample et florale. Parfait pour une halte dans le vignoble, un gîte est disponible dans le cadre des Gîtes de France (gîtes Bacchus).

SCEA Pontallier et Fils
50, route de Laubertrie
33240 Salignac
Téléphone :05 57 43 24 73
Télécopie :05 57 43 17 24
Email : domainedelaubertrie@vinsdusiecle.com
Site : domainedelaubertrie
Site personnel : www.domainedelaubertrie.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château LARTIGUE-CÈDRES


Très bien classé. Le domaine couvre 28 ha de vignes sur sols calcaire et argilo-calcaire. Bien aimé ce Bordeaux rouge 2010, charpenté, aux notes de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution, un vin qui s'accorde avec un rôti de veau forestière. Charmeur Bordeaux le Clairet 2011, à la fois vif et rond, finement fruité. Il y a aussi ce Saint-Émilion Château Makievka 2009, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, de bouche harmonieuse, un vin d'excellente évolution. On ne s'en privera donc pas.

Château MANGOT


Savoureux Saint-Émilion GC 2009, de belle robe pourpre, au nez intense et subtil à la fois, très bien équilibré, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu mais puissant. Le 2008 est dense, un vin coloré, avec ce nez très caractéristique de pruneau et de sous-bois, exhalant des notes persistantes, aux tanins présents. Le 2007, au nez de petite cerise noire mûre et d'humus, est velouté, de belle charpente, ample et corsé en bouche, tout en nuances aromatiques au palais (cassis, épices), de très bonne évolution. La cuvée Quintessence 2009, encore fermée, à la robe rubis intense, avec ce nez de petits fruits rouges macérés (cassis, griotte...), de bouche épicée, mêle charpente et volume, un vin fin et charnu à la fois, d'une belle finale. Goûtez le Castillon Château La Brande 2009 (25 ha), séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, très aromatique, d'une jolie finale, ferme, à dominante de rondeur. On n'hésite toujours pas.
Anne-Marie et Jean-Guy Todeschini
Saint-Étienne-de-Lisse
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 40 18 23
Fax : 05 57 56 43 97
Email : todeschini@chateaumangot.fr
www.chateaumangot.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS


Propriété familiale depuis 6 générations, qui s'étend sur 16 ha entre les croupes graveleuses de Pomerol et le plateau calcaire de Saint-Émilion. Le vignoble est composé à 70% de Merlot, 25% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, avec des parcelles plus que cinquantenaires. "Nous adaptons les techniques culturales à chaque parcelle, me précise Odile Audier, afin de produire des raisins représentatifs d'un cep de vigne dans un contexte donné en respectant un environnement et un objectif qualité. C'est pourquoi notre vin est l'expression d'une mosaïque de terroir : certains terroirs apportant structure et matière et d'autre rondeur, finesse et velouté. Les raisins sont cueillis manuellement et triés délicatement par une équipe de vendangeurs fidèles avant la merveilleuse alchimie de la vinification où se conjuguent tradition et évolution. Nos techniques de vinification s'adaptent à la typicité du millésime afin d'en préserver l'authenticité. Les vins sont élevés en barriques de chêne français durant environ 12 mois. Chaque année, un millésime unique, reflet de nos observations, réflexions, parfois doutes mais toujours témoignage de notre passion." Le Saint-Émilion GC 2009, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin qui mérite un peu de patience. Le Saint-Émilion GC cuvée Passion 2009 a un bouquet complexe où s'entremêlent des notes de cassis et de cannelle, harmonieux, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, de belle matière. Le 2008 est de jolie robe grenat soutenu, est charpenté, intense, riche, très bien élevé, au nez de myrtille, de violette et d'épices, gras, associant puissance et finesse. Excellent 2007, de belle robe grenat, charpenté et gras, aux arômes complexes où dominent les fruits cuits et les sous-bois. Aucune hésitation.
Vignobles Pilotte-Audier earl

> Les précédentes éditions

Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012
Edition du 03/04/2012
Edition du 27/03/2012
Edition du 20/03/2012
Edition du 13/03/2012
Edition du 06/03/2012
Edition du 28/02/2012
Edition du 21/02/2012
Edition du 14/02/2012
Edition du 07/02/2012
Edition du 31/01/2012
Edition du 24/01/2012
Edition du 17/01/2012
Edition du 10/01/2012
Edition du 03/01/2012
Edition du 27/12/2011
Edition du 20/12/2011
Edition du 13/12/2011
Edition du 06/12/2011
Edition du 29/11/2011
Edition du 22/11/2011
Edition du 15/11/2011
Edition du 08/11/2011
Edition du 01/11/2011
Edition du 25/10/2011
Edition du 18/10/2011
Edition du 11/10/2011
Edition du 04/10/2011
Edition du 27/09/2011
Edition du 20/09/2011
Edition du 13/09/2011
Edition du 06/09/2011
Edition du 30/08/2011
Edition du 23/08/2011
Edition du 16/08/2011
Edition du 09/08/2011
Edition du 02/08/2011
Edition du 26/07/2011
Edition du 19/07/2011
Edition du 12/07/2011
Edition du 05/07/2011
Edition du 28/06/2011
Edition du 21/06/2011
Edition du 14/06/2011
Edition du 07/06/2011
Edition du 31/05/2011
Edition du 24/05/2011
Edition du 17/05/2011
Edition du 10/05/2011
Edition du 03/05/2011
Edition du 26/04/2011

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales