Vins Bordeaux

Edition du 08/12/2020
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de PANIGON


Le vignoble, 50% Merlo, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% Petit Verdot, se situe sur des croupes de graves dignes des meilleurs terroirs du Médoc et bénéficie des influences atlantiques de l’Océan tout proche, et de la présence de l’Estuaire de la Gironde, créant ensemble les conditions climatiques favorables au développement des cépages et à la bonne maturité des raisins. Vendanges manuelles et mécaniques avec tri sélectif par parcelle, élevage en barriques durant 12 à 18 mois, 100%, dont 33% neuves chaque année. L’exploitation du Château de Panigon reste entièrement familiale. Depuis 2006, la fille et le gendre des propriétaires, Corinne Leveilley-Dadda et Georges Dadda ont repris la direction du Château, bien décidés à produire des vins rouges visant l’excellence dans le plus pur respect de la tradition Médocaine. Leur volonté, grâce à de nombreux investissements, s’inscrit dans une démarche de modernité et de qualité, afin d’exploiter au mieux un terroir exceptionnel. En 2016, le Château de Panigon à reçu le label HVE - Haute Valeur Environnementale, gage de qualité et du respect de l'environnement. Pour plus d'informations sur le label HVE, consultez le site officiel du Ministère de l'Agriculture ici. Depuis 2016, le célèbre œnologue Eric Boissenot conseille le domaine. “Nous axons nos ventes de Médoc sur les 2015 et 2016, nous rappelle Georges Dadda, il est à noter que l’étiquette du Château Amour va changer. Nous sommes satisfaits des vendanges 2019 bien que nous ayons connu le gel en Avril et la sécheresse qui ont diminué le volume mais la qualité est omniprésente. Le vin est très concentré et bien fruité.” Toujours remarquable, son Médoc Cru Bourgeois 2016, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), mêlant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente évolution. Beau 2015, d’une robe rouge cerise limpide, qui développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins riches, un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et de poivre, de bouche pleine, de garde. Tout en bouche, le Médoc Château Amour 2016, 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% Petit Verdot, élevage de 6 à 8 mois 100% en barriques, est de couleur intense, aux tanins mûrs, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, c’est un vin chaleureux et charnu, qui demande encore un peu de patience, quand le Château Amour Médoc Cru Bourgeois 2015, qui a collectionné les récompenses, aux notes de griotte, de pruneau et de sous-bois, a des tanins mûrs, une bouche dense et veloutée, commence à s’apprécier pleinement sur un carré d'agneau à l'ail ou une côte de bœuf grillée.

Georges Dadda
1A, route d'Escurac
33340 Civrac-en-Médoc
Téléphone :05 56 41 37 00 et 06 86 18 63 85
Email : dwl.france@orange.fr
Site personnel : www.chateaudepanigon.fr

Château Le BOURDIEU


Vignoble de 47 ha plantés sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des croupes). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des Crus Bourgeois de 1932. On se fait particulièrement plaisir avec ce Médoc Cru Bourgeois 2017, 50% Merlot, 49% Cabernet-Sauvignon et 1% Petit Verdot, âge moyen des vignes 32 ans, 12 mois en barriques de chêne, d’une belle couleur aux reflets violets, un vin qui mêle structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Beau 2016, tout en arômes et structure, d’une belle ampleur, bien structuré, un vin qui sent la fraise des bois et l’humus, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une finale complexe, de garde, bien sûr. Le 2015, vraiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre.  Le 2014 est un vin aux tanins présents, intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois, d’excellente garde, un vin que l’on peut apprécier avec, par exemple, des brochettes d'agneau ou une galantine de canard au foie gras. Le 2013 est charmeur, au nez délicat de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d’humus, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, un joli vin mêlant rondeur et structure, où l’élégance prédomine.

Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Téléphone :05 56 41 58 52
Email : guybailly@lebourdieu.fr
Site personnel : www.lebourdieu.fr

Château JOUVENTE


Amoureux du vin, David le père et Benjamin le fils étaient désireux de bâtir une entreprise familiale fondée sur la terre, la vie et la transmission. Leur rêve est devenu réalité avec Château Jouvente qui a été un coup de cœur pour toute la famille. Côté cultural, la vigne est travaillée en lutte raisonnée et en bio-contrôle, ce qui permet aux pieds de vigne de renforcer leur propre résistance face aux attaques de maladie et de se développer sur un sol riche en micro-organisme. Visite et dégustation sur place. Une réussite, ce Graves rouge cuvée Solal 2016 (très belle étiquette) charpenté, élégant, aux tanins denses, il est tout en bouche, aux senteurs de mûre et de pruneau. Vous allez adorer aussi ce Graves rouge 2016, issu des Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, élevé en fûts, aux notes de fruits mûrs, avec de l’étoffe et de l’élégance, c’est un cru qui allie concentration et finesse, bien typé. Beau 2015, de couleur soutenue, au nez de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin très bien élevé, tout en bouche. Le 2014, récompensé au Trophée des Graves, est long en bouche, au nez légèrement poivré, un vin avec des notes de mûre et d’épices. Le Graves rouge La Fontaine de Jouvente 2016, de robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, est souple et volumineux en bouche. Le Graves blanc 2018, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, un vin charmeur. Séduisant Vin de France rosé la Fontaine de Jouvente, vif et floral, qui sent bon la framboise.

D. Gutmann & Fils
93, le Bourg
33720 Illats
Téléphone :05 56 62 49 69 et 06 72 31 45 81
Email : chateaujouvente@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-jouvente.fr

CHATEAU LA GALIANE


Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.


14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Email : scea.rene.renon@wanadoo.fr
Site : chateaulagaliane


> Nos dégustations de la semaine

Château CASTERA


Avec ses 63 ha de vignes sur sol argilo-calcaire, l?âge moyen du vignoble est de 28 ans, la parcelle la plus âgée ayant été plantée en 1930. Le vignoble se compose de 65% Merlot, 25% Cabernet-Sauvignon, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, terroir 60% argilo-calcaire, 40% graves Pyrénéennes et une forte densité à l?hectare : 7500 pieds/ha.



Ce remarquable Médoc Cru Bourgeois 2018, très équilibré, aux arômes d?épices, de violette et de poivre, un vin alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d?une très jolie finale. Jolie découverte avec le Bordeaux blanc Sauvignon cuvée Anthoinette 2019, le 21 janvier 1616, Anthoinette de Montaigne, Dame Darsac et du Castera signait un acte de vente de vin pour 380 Livres Tournois. Ce document considéré comme un des plus anciens actes de vente de vin du Médoc est exposé dans la tour carrée du Castera. En l?honneur de ce moment historique, nous avons donné le nom d?Anthoinette au vin blanc du Château Castera. De bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, tout en finale. Et encore ce Médoc Cru Bourgeois Château Bois Mondont 2017, 60% Merlot et 40% Cabernet-Sauvignon, aux senteurs de petits fruits à noyau et d?épices, riche, charnu et dense, avec de la matière et des tanins, un vin puissant, d?une belle harmonie en bouche, très réussi.

Thomas C. Press - Directeur : Jean-Pierre Darmuzey
Rue du Bourg
33340 Saint-Germain-d'Esteuil
Tél. : 05 56 73 20 60
Email : chateau@castera.fr
www.chateau-castera.com
 


Château CALON SEGUR


Les Domaines ROLLAN DE BY


En faisant l?acquisition du Château Rollan de By en 1989, Jean Guyon réalise un rêve d?esthète autant que d?épicurien : posséder une vigne dans le Médoc pour y faire un grand vin. Au départ, une cabane au milieu de 2 ha de vignes dans le nord du Médoc et à l?arrivée un pari réussi avec un Château de 87 ha de graves argileuses.
Ce Médoc 2016, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, c?est un vin qui mêle densité et structure.

Jean Guyon
18, route de By
33340 Bégadan
Tél. : 05 56 41 58 59
www.domaines-rollandeby.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019

 



Clos JEAN


Château PIGANEAU


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château MAYNE LALANDE


Château LAJARRE


Château La HAIE


Château des ARNAUDS


Château LAFLEUR du ROY


Château BEAUREGARD


Château LESTAGE-DARQUIER


Château PLANTIER ROSE


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château VIEUX RIVALLON


Château HAUT-MACÔ


Château La GRACE FONRAZADE


Château du PAYRE


Château de VIMONT


Château PANCHILLE


Château LAGARDE


Château CORBIN MICHOTTE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château HENNEBELLE


Château HAUT-MARBUZET


Château BOUSCAUT


Château de VALOIS


Château CASTERA


Château La GALIANE


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château Le BOURDIEU


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château FONTESTEAU


Château du MOULIN VIEUX


VIEUX CHATEAU des ROCHERS



DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE ALARY


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHARLES SCHLERET


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales