Vins Bordeaux

Edition du 09/02/2016
 

CHATEAU MALARTIC LAGRAVIÈRE

Sommet

Château MALARTIC-LAGRAVIÈRE

En 1803, le Domaine appartenait à la famille du Comte de Maurès de Malartic, grand serviteur du Roi de France qui guerroyait contre les anglais au Québec et dans l’Océan Indien. Jouissant d’une grande réputation depuis le début du siècle dernier, le Château Malartic-Lagravière est l’un des seuls six crus classés à la fois en blanc et en rouge lors du classement des Graves de 1953. Fin 1996, le Château prend un nouveau cap avec l’arrivée de la famille Bonnie, et l’on pratique ici la “haute couture du vin” : terroir, cépages, clones, porte-greffe... tout est analysé dans les moindres détails pour mettre la technologie au service de la tradition, notamment en manipulant le moins possible le raisin. Du grand art.


Le Château Malartic-Lagravière est situé sur une haute terrasse profondément entaillée par le ruisseau de l’Eau Blanche et ses affluents. Il est formé sur 8 mètres de profondeur d’îlots graveleux datant de l’ère quaternaire. Le nom évocateur de “Lagravière” souligne la grande qualité des sols de ce vignoble, reconnu pour être situé sur la plus belle croupe de graves de Léognan. Si la couche de graves réalise un excellent drainage en surface, le sous-sol de calcaire coquillé, composé de fossiles provenant des mers chaudes et de veines d’argile, retient une importante réserve d’eau. Elle assure une parfaite alimentation hydrique de la vigne, même lors des sécheresses les plus sévères. Un sol très perméable, un ensoleillement optimal, une sensibilité réduite aux variations climatiques constituent des facteurs éminemment favorables. Ceci, d’autant plus qu’ils sont optimisés d’année en année par la conduite de la vigne sur mesure initiée par la famille Bonnie dès son arrivée. La famille Bonnie a toujours été attentive à l’environnement de son vignoble et l’incidence des travaux réalisés par ses équipes sur la vigne, le raisin, mais aussi sur le voisinage : habitats, la faune, la flore et cours d’eau proches des parcelles. Plusieurs bonnes pratiques de grandes ampleurs ont été engagées sur le domaine depuis 1997 comme la conduite raisonnée de la vigne (labour intégral, zéro herbicide, traitements raisonnés, pratiques de lutte intégrée (plantations de km de haies diversifiées, jachères fleuries...). La propriété est certifiée depuis 2008 en agriculture raisonnée. Jean-Jacques Bonnie a rejoint l’équipe début 2003 en tant que Directeur technique et commercial, son épouse Séverine se charge du marketing et de la communication. En 2006, Véronique Bonnie-Laplane, sœur ainée de Jean-Jacques, rejoint l’équipe en tant que directrice financière, et son mari Bruno à la commercialisation des vins argentins. Jean-Jacques et Véronique sont co-gérants depuis 2013 de l’ensemble des Vignobles Malartic. “Malartic Lagravière Rouge 2012, noux explique Jean-Jacques Bonnie, est un très joli millésime qui devrait plaire à un grand nombre car il est très gourmand, très flatteur, très rond, avec une belle densité en fin de bouche. Il donnera entière satisfaction aux consommateurs. Malartic Lagravière Blanc 2013, assez peu de Sémillon dans l’assemblage de ce millésime. Très joli grain et beau milieu de bouche dû justement en partie au Sémillon. Les Sauvignons avaient de très jolies acidités et complètent bien l’ensemble. Un millésime assez classique avec des arômes de fruits blancs, de pêche, de poire, de pamplemousse. Malartic Lagravière Rouge 2013, peu de quantité, mais un vin étonnant malgré la réputation qu’on lui a vite attribué. Il faut dire que le cycle végétatif a été un peu compliqué, heureusement l’automne a été favorable. Les vins sont assez masculins, d’une belle puissance, de garde, ils sont encore à l’élevage. Le 2013 est particulier, nous avons fait des extractions de fruit, il me fait penser au 2011 dans son expression, des vins colorés, d’une belle puissance, denses, un beau fruit et un beau milieu de bouche. C’est un millésime où nous avons le plus de polyphénols dans les vins. Nous les avons récoltés très tard, jusqu’au 23 octobre, donc nous avons gagné des degrés de maturité avec cette belle arrière-saison. Nous avons axé notre vinification sur des vins fruités, ronds, des vins plaisir. Malartic Lagravière Rouge 2014 : grâce à nos efforts dans la façon de mener notre vignoble, vous l’aviez déjà remarqué en 2008, et nous sommes toujours en progression, notre niveau de qualité de raisins augmente. Nous ne désherbons plus mais nous labourons, plus d’insecticide, cela permet d’avoir une flore et une faune fournies. L’enracinement “replonge”. En labourant, nous avons coupé ces racines de surface et cela a contraint la vigne à traverser la couche de graves et d’atteindre ensuite la couche de calcaire coquillé que nous avons à Malartic. Nous vendangeons de jolies grappes, beaucoup plus petites, plus équilibrées. Après un mois d’août mitigé en 2014, nous avons eu un bel été indien avec un mois de septembre aux températures très élevées, 15 jours au-dessus de 30°, c’était magnifique ! Les Merlots étaient d’une corpulence impressionnante tout en gardant une très belle fraîcheur avec des PH assez bas. Les Cabernets-Sauvignons avaient une sucrosité que l’on a plutôt l’habitude de retrouver dans les Merlots… Le Cabernet-Sauvignon apporte généralement une très belle race et allonge la structure, pour le 2014, ils sont très gourmands. Ce 2014 à Malartic Lagravière a le potentiel d’être supérieur à 2005 et devrait se rapprocher du 2010. Malartic Lagravière Blanc 2014 : nous avons vendangé à un rythme serein, les Sauvignons ont gardé cette belle pureté et les Sémillons ont conservé des PH assez élevés et des acidités assez faibles, ce qui est dû à la maturité des vignes d’une quinzaine d’années maintenant. Le vin est chaleureux avec des arômes prononcés d’abricot et parallèlement beaucoup de fraîcheur, aucune lourdeur grâce à la forte proportion des Sauvignons. Un assemblage très équilibré, très élégant, très réussi.”

   

CHATEAU MALARTIC LAGRAVIÈRE

Famille Bonnie
43, avenue de Mont de Marsan
33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 75 08
Télécopie : 05 56 64 99 66
Email : malartic-lagraviere@malartic-lagraviere.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(HAUT-BRION (PL) (b))
(LA MISSION HAUT-BRION (PL))
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
GRANDMAISON (PL)
SMITH-HAUT-LAFITTE (PL) (b)
GRAND BOS
HAUT-LAGRANGE (PL)
RAHOUL
ROSE SARRON (b)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
BOUSCAUT (PL)
CARBONNIEUX
CHANTEGRIVE (b)
SOLITUDE (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
DE MAUVES (b)
TOULOUZE (Graves de Vayres)
LE TUQUET (b)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(HAUT-BAILLY (PL))
PONTAC-MONPLAISIR (PL)*
EYRAN (PL)
HAUT-CALENS
LAFARGUE (PL)
ROUGEMONT
VIMONT (b)
OLIVIER (PL) (b)
ROUILLAC (PL)*
SAINT-AGRÈVES
CHERET-PITRES
MAGENCE
CALLAC
ESPIOT
HAUT-MARAY
HAUT-PLANTADE (PL)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)
D'ARRICAUD (b)
BLANCHERIE
BRONDELLE (b)
Clos BELLEVUE
CAILLIVET
GRAVIÈRES
SAINT-ROBERT (b)
CASTRES
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
CAILLOUX DE VALGUY
(SEGUIN (PL))
FOUGÈRES (b)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA PERRUCADE)
REYS
BEL AIR (Grave de Vayres)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(HAUT-REYS)
GRAND ABORD*
SEUIL
SANSARIC

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

> Nos coups de cœur de la semaine

Château VOSELLE


“Achetée en novembre 1965 par mon père, précise la propriétaire, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. Puis, lors du nouveau dépôt de marque, il est devenu Château Voselle. Au fil des ans, de petites parcelles de vignes et de terres sont achetées pour atteindre, en 1990, la superficie de 6 ha. Notre vignoble a toujours été en culture traditionnelle : le travail du sol est effectué mécaniquement par une succession de chaussages et de déchaussages, car chez nous le désherbant est banni. Les vendanges sont manuelles et la récolte est effectuée à sa maturité optimale avec tri sélectif à la parcelle par nos vendangeurs. Depuis 2004, nous avons équipé notre chai pour collecter les effluents vinicoles que nous faisons par la suite retraiter dans une station d’épuration spécifique. Puis, au vignoble, nous effectuons une lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible afin de privilégier le développement de la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires.” Le tout explique ce Lalande-de-Pomerol 2011, de couleur profonde aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances particulières de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire…), et de cuir, ample et complexe. Excellent 2010, bien caractéristique de ce millésime puissant, de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, chaleureux, parfait sur une cuisine raffinée. Beau 2009, dense, aux tanins présents et fondus à la fois, parfumé (mûre, humus), ample, généreux et persistant, aux tanins très bien équilibrés, un vin mêlant rondeur et charpente. 

Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 61 77
Télécopie :05 57 51 56 55
Email : chateau.voselle@orange.fr

Château de PANIGON


Le vignoble se développe sur des croupes de graves dignes des meilleurs terroirs du Médoc, 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% Petit Verdot. Vendanges manuelles et mécaniques avec tri sélectif par parcelle, élevage en barriques 100 % dont 33 % neuves, et un séjour de 12 à 18 mois.  “En 2013, nous dit Georges Dadda, le volume était inférieur de 30% par rapport aux autres années. Qualité moyenne, vin léger, on accentue le travail d'élevage pour essayer de l'améliorer. En 2014, tout est là, volume, structure, fruité, un millésime de garde. En 2015, sont disponibles les 2012, puis les 2013.” Voilà un beau Médoc Cru Bourgeois 2012, au nez très intense (mûre, griotte), de bouche subtilement épicée, riche, prometteur, d’une belle finale. Le 2011, parfumé et persistant, aux tanins soyeux, équilibrés, mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde. Le 2010, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, est riche et savoureux, concentré, parfumé, et poursuit une fort belle évolution, comme le 2009, qui n’a rien à lui envier. Goûtez le Médoc Château Amour 2011, élevage de 6 à 8 mois 100% en barriques, chaleureux, un vin riche, au nez intense, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs. Très savoureux 2010, parfumé (pruneau, violette), alliant rondeur et structure en bouche, séveux, de bonne charpente. Très agréable Rosé de Panigon, de belle robe soutenue, aux notes de framboise, de bouche florale et fruitée.

Georges Dadda

33340 Civrac-en-Médoc
Téléphone :05 56 41 37 00 et 06 86 18 63 85
Télécopie :05 56 41 37 00
Email : dwl.france@orange.fr

Château de PASQUETTE


Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Anjou-Saumur) sont tombés sous le charme de cette propriété, déjà mentionnée en 1762 sur la carte de Belleyme. Le vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles rendements. “Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, nous raconte Marc Vincent, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. J’ai l’intention d’ailleurs de diminuer les plants de Cabernet-Sauvignon au profit du Merlot. Nous avons effectué notre première vendange en 2010. Nous sommes en Bio, tout comme au Domaine de la Paleine. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je souhaite qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.” Excellent Saint-Émilion GC 2012, complexe et harmonieux, aux connotations fruitées (fraise des bois, mûre) et épicées, un vin savoureux et complexe, aux tanins amples. Le 2011 est de belle ampleur, d'une jolie structure tannique, au goût de mûre et de fumé, de bouche flatteuse. Beau 2010, qui mêle puissance et distinction, charnu mais fin, subtile alliance des fruits cuits et d’épices, de jolie bouche avec des nuances de cerise et de truffe.

Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr

CHATEAU DE CHANTEGRIVE


Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.

Françoise et Hélène Lévêque

33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 38
Télécopie :05 56 27 29 42
Email : chateauchantegrive@vinsdusiecle.com
Site : chateauchantegrive
Site personnel : www.chantegrive.com


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT-LAGRANGE


Propriété créée par Francis Boutemy en 1986, sur un terroir mentionné, en 1763, sur la carte de Belleyme. Le sol est travaillé très classiquement, avec un enherbage partiel, densité de 7 700 pieds/ha, production volontairement ramenée, selon les années, de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. Vignoble de 8,3 ha dont 1 ha en blanc et 7,3 en rouge.
Excellent Pessac-Léognan rouge 2012, 55% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot, dont 1/3 de la récolte est élevée 12 mois 40% en barriques neuves, le reste en cuves, durée totale de l’élevage 18 mois, avec ces nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, classique, corsé et gras, aux tanins bien fondus. Le 2011 développe une bouche souple où dominent la prune et la violette, un vin de jolie robe pourpre, qui allie souplesse et structure. Beau 2010, d’une belle concentration, aux notes de fruits rouges mûrs (griotte, framboise) et d’épices, riche, tout en saveurs, un vin charnu, typé. Le 2009 dégage un bouquet très développé avec des nuances poivrées, un vin de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide.
Le Pessac-Léognan blanc 2013, avec des arômes de noix et d’agrumes, est un vin d’une bonne acidité, bien rond au nez comme en bouche, vif et fin, persistant et aromatique, d’une belle finale fraîche.  Joli 2012, d’une très grande finesse, bien typé, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, de robe jaune clair, parfait sur des crustacés. Le 2011, fin et structuré, avec un bouquet aux connotations de fleurs blanches et d’agrumes, mêle richesse aromatique et persistance. 
Francis Boutemy
89, avenue de La Brède
33850 Léognan
Tél. : 05 56 64 09 93
Fax : 05 56 64 10 08
Email : contact@hautlagrange.com
www.hautlagrange.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château GESSAN


Un domaine de 8,45 ha sur sol sablonneux-graveleux, des vignes de 30 ans en moyenne. Un éraflage total et un élevage en cuves pour 40%, le reste en barriques durant 12 mois.
Le Saint-Émilion GC 2010, typé, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle concentration en bouche, qui allie distinction et richesse, un beau vin ample, de garde comme le 2009, avec ces notes de mûre et de griotte, tout en bouche, savoureux et complexe, aux tanins riches. Goûtez toujours le 2008, de bouche savoureuse, équilibré, complexe, d'une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d'épices. Joli Saint-Émilion Château Longa 2010, 4,24 ha sur sol sablonneux graveleux, élevage 100% en cuves, tout en souplesse, finement épicé, charnu. Le tout est à des prix sages, ce qui évite d'hésiter aussi.
Vignobles de Langoz

Château La MARZELLE


La Marzelle, étend ses 13 ha de Merlot (80%) de Cabernet franc (13%) et de Cabernet-Sauvignon (7%) sur un superbe terroir de graves, de sables et d’argiles. “Au chai, précise-t-on, nous adaptons chaque année, les techniques de vinification selon la typicité du millésime. Pour exprimer le terroir au travers des vins. Cette richesse de travail engendre des vins vrais, honnêtes, qui ne subissent pas l’effet d’une mode. Les très faibles volumes en fermentation (80 hl environ), ne produisent naturellement que peu de chaleur. Les fermentations sont donc douces et longues et accroissent la complexité aromatique. L’adaptation de techniques physiques appropriées (macération, cuve Inox, pigeage, maîtrise des températures) permettent une recherche de la meilleure expression de notre terroir sans utilisation d’enzymes, de tanins ajoutés voire de levures sélectionnées...”
Tout en bouche, ce Saint-Émilion GC 2012, structuré et harmonieux, où dominent les fruits rouges et la violette, mêle finesse et charpente, un vin savoureux, typé, de bouche charnue. Le 2011 a beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, aux tanins mûrs mais puissants. Beau 2010, tout en couleur et en matière, au nez riche de framboise mûre, dense et gras, d’une jolie concentration, de belle garde. Très beau 2009, de couleur rouge sombre, fin et délicat, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, bien charpenté et équilibré, très distingué. Le 2008, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Le 2007, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, est une très belle réussite dans ce millésime délicat. Superbe 2006, d’un grand charme, puissant, structuré, très élégant, tout en finesse aromatique, de robe soutenue, aux tanins riches et bien équilibrés, au nez intense de cerise, de fraise et d’épices, onctueux et persistant. Très beau 2005, puissant et complexe, très séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges, de bonne charpente, ample et charnu, dominé par des nuances en bouche de groseille et d’épices, un vin qu’il faut laisser se faire et demande une cuisine riche, comme des cailles farcies aux raisins et foie gras.

Gérant : Philippe Genevey

> Les précédentes éditions

Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013

 



Château ORISSE du CASSE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château PONTAC GADET


Château HOURTIN-DUCASSE


Château DOYAC


Château BELLE GARDE


Clos JEAN


Château TOUR-du-ROC


Château de LAMARQUE


Château FONTBONNE


Château FONROQUE


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château LAFLEUR du ROY


Château du HAUT MARAY


Cru D'ARCHE-PUGNEAU


Château de VALOIS


Château La PEYRE


Château HAUT-CALENS


BORDEAUXTHÈQUE


Château HENNEBELLE


Château BROWN


Château de COUDOT


Château BELLEGRAVE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS



CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE PIERRE GELIN


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE PICHARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales