Vins Bordeaux

Edition du 10/01/2012

Les Bordeaux en direct de la propriété par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

BORDEAUX
Château CLOSIOT
Un vignoble d'une superficie de 4,5 ha sur sol de sables rouges, caillouteux et calcaire. ...
Lire la suite
BORDEAUX
Domaine CHALET de GERMIGNAN
Un domaine de 6 ha de vignes et un Haut-Médoc 2007 (Cabernets majoritaires), de belle robe, ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château des MOINES
Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha dont 1,30 ha en Bordeaux. Travail ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château PLINCE
Une propriété qui se distingue par une longue allée qui aboutit à un parc entourant une très belle ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château HAUT MALLET
Vignoble de 30 ha. Labours superficiels et enherbement spontané, entretien de la biodiversité, ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


CHATEAU DE MAUVES

Exceptionnel

Château de MAUVES

L'histoire de ce Vignoble a commencé en 1817 avec Jean Mauve, capitaine au long cours de la Teste de Buch. Il transmit à ses héritiers “Moreau”, plus qu'un savoir, un Nom : De Mauves. Ces vignes ont traversé le temps pour être achetées par la famille Bouche en 1965. Bernard et Marie-Thérèse, héritiers de quatre générations viticoles, restaurent le vignoble. En transmettant leur passion à leurs fils, Dominique et Michel, qui agrandissent et modernisent cette exploitation de 28 hectares de Graves.


Les GRAVES Cette belle terre de graves façonnée par la mer pendant des millénaires, forme maintenant ce terroir unique. C’est la seul appellation qui porte le nom de son sol : L'exception du terroir des GRAVES se caractérise par une variété du cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes... savant mélange harmonieux et chatoyant. En réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire, la grave redistribue progressivement la chaleur sur les grappes de raisins et contribue ainsi à une meilleure maturation. Ce phénomène aide à produire des vins chaleureux et d'une saveur veloutée très caractéristique des vins De Mauves. La vinification Très suivie, utilise toutes les techniques modernes de la thermorégulation. La stabulation à froid est pratiquée sur le rosé et le blanc, ce qui permet d'élaborer des vins très fruités. Pour le rouge, diverses fermentations plus ou moins longues sont appliquées, en fonction de la qualité de maturation des raisins, toujours pour privilégier le fruité. C'est d'ailleurs ce qui caractérise les vin du Château : les parfums, les arômes, la suavité. Les Millésimes Chaque année si différents, aucun n'est identique, et c'est tout l'intérêt de notre métier. “Dominique et moi-même, précise Michel Bouche, sommes toujours à la recherche d'un fruité qui fait la typicité du Château De Mauves.” Le Rouge : 60% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot. Macérations longues. Élevage en moyenne durant 18 mois. Le Blanc 100% Sémillon. De Mauves, Rouge 2006. Couleur intense et reflets violacés. En bouche, ce sont des fruits rouges, des épices et une note florale qui se développent. Ce vin de Graves est élégant, frais et d’un beau volume, avec des tanins très fins. De Mauves, Rouge 2007. Belle robe rouge avec des reflets grenat. Au nez, ce sont les fruits rouges qui dominent, cassis et mûre. Avec des notes toastées, ce vin est d’un très bon équilibre. De Mauves, Rouge 2008. Tout en souplesse et en élégance, avec un nez puissant et expressif doté d'une fraîcheur étonnante. On trouve en bouche une belle matière, un vin suave aux tanins bien arrondis. Le vin offre de jolis fruits mûrs avec une belle finale. De Mauves, Rouge 2009. Exceptionnel. A la vue : Le vin révèle sa robe pourpre aux éclats de violette, puis en tournant le vin, des jambes de glycérine se dessinent délicatement dans le verre. Au nez : ce sont des explosions de fruits surmaturés qui révèlent toutes leurs finesses sur des notes d'épices douces. En bouche : l’attaque est complexe et particulièrement soyeuse. Les tanins sont fondus et harmonieux, on retrouve l'expression des notes de vanille et de cacao. En finale : le 2009 dévoile l’expression d’un vin fruité emmenant une très grande longueur. De Mauves, Blanc 2010. 100 % Sémillon. L’attaque est légèrement perlée et riche, puis s'affirme onctueusement. Les arômes de fleurs printanières de banane se retrouvent en finale. Un bouquet très agréable, tout en finesse qui est la caractéristique du Sémillon. Esprit de Mauves. Le Rosé est issu de saignées. Stabulation à froid et vinification par thermorégulation à 17°. Le Cabernet- Sauvignon amène fraîcheur et délicatesse avec une attaque légèrement perlée. Une maîtrise stricte de la vinification exalte ses arômes de petits fruits rouges, framboises, myrtilles, groseilles. La couleur est limpide et fine tirant sur le rose claire. De Mauves, Rouge 2010. Un petit bijou. Le millésime sera l’égal du 2009 et peut- être supérieur.

   

CHATEAU DE MAUVES

Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Téléphone : 05 56 27 17 05
Télécopie : 05 56 27 24 19
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr




> Le palmares des vins

CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVAL BLANC
TROTTEVIEILLE
GUADET
HAUT-SARPE
LAROQUE
PIGANEAU
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BÉLAIR
MAGDELAINE
CANTENAC
LA MARZELLE
CLOS TRIMOULET
BALESTARD-LA-TONNELLE
MAUVINON



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CLOS DES PRINCE
ROC DE BOISSEAUX*
LA ROSE POURRET
TOUR SAINT-PIERRE*
VIEUX-POURRET*
LA CLOTTE*
GRAND-CORBIN-DESPAGNE*
GROS CAILLOU*
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE*
DARIUS*
GRAND-CORBIN
MAUVEZIN
(LA SERRE)
(LA TOUR-FIGEAC*)
GUEYROT
MONLOT*
(ROL DE FOMBRAUGE*)
(BEAURANG)
CROIX DE BERTINAT
(CROIX MEUNIER)
(GESSAN)
(HAUT-ROCHER*)
(LANIOTE)
PETIT FAURIE DE SOUTARD
(PUY-RAZAC)
SAINT-GEORGES-CÔTE-PAVIE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CADET-BON*
FONROQUE*
LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
CLOS DE SARPE
VIEUX-SARPE
FERRAND*
FRANC-POURRET*
LA GARELLE*
LA GRAVE-FIGEAC*
MANGOT*
CLOS DES MENUTS*
CAPDEMOURLIN*
MELIN
ROSE-TRIMOULET*
(LA COUSPAUDE)
CROIX D'ARMENS
LE DESTRIER
FAURIE DE SOUCHARD
HAUT-PLANTEY
LAPLAGNOTTE-BELLEVUE
(ROCHER*)
TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BARRAIL-DES-GRAVES
CADET SOUTARD
CARTEAU
HAUT-SEGOTTES
LA FLEUR PICON*
MONT BELAIR
VIEUX-RIVALLON*
BÉARD-LA-CHAPELLE
LA GRACE-DIEU
GRAVET-RENAISSANCE*
PETIT MANGOT
PONTET FUMET
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
HAUT-VILLET
LAVALLADE
TOUR GRAND FAURIE*
BEAULIEU-CARDINAL*
(LA BONNELLE*)
(FLEUR MORANGE)
FRANC-GRACE-DIEU
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
(ROL VALENTIN)
(BADETTE)
DE LA COUR
(MOULIN-GALHAUD*)
PEYROUTAS*
SAINT-VALÉRY

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


> Nos coups de cœur de la semaine

Château LA HAIE


Enherbement naturel et travail du sol, pas de produit chimique de synthèse. Un domaine en agriculture biologique, dans le respect de la nature, et en agriculture biodynamique adhérent Déméter. Des vendanges manuelles égrappées, et une cuvaison en grappes. Le tout donne ce Premières-Côtes-de-Blaye 2008, classique, bien corsé et gras, aux tanins présents et souples à la fois, de bouche harmonieuse aux nuances de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d'humus. Excellent 2007, au nez puissant et subtil, avec ses notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et une touche poivrée, de bouche dense qui commence à se fondre.

François Décombe

33820 Pleine-Selve
Téléphone :06 72 94 53 37
Email : francois.decombe@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-decombe.com

Château TROTTE VIEILLE


Au sommet. On le comprend quand on débouche ce Saint-Émilion 1er GCC 2008, tout en couleur et en matière, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé, de mûre et d'épices, tout en bouche, encore très fermé. Savoureux 2007, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de cuir et de mûre, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin typé. Savoureux 2006, avec des notes de cassis, de poivre et de sous-bois, aux tanins riches, d'un bon équilibre, qui allie une charpente réelle à un joli fondu en bouche, de garde. Goûtez le Pomerol Domaine du Clos de l'Église 2005, issu du plateau de l'appellation, puissant et coloré, aux notes de cassis et de cannelle, un vin velouté, dense, aux tanins riches. Excellent Saint-Émilion GCC Château Bergat, ample en bouche, au nez légèrement épicé, avec des notes de groseille et de cassis, aux tanins fondus mais structurés à la fois, de belle évolution. Château BATAILLEY À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Très beau Pauillac 2007, de robe pourpre intense, ample, complexe, un vin très structuré, avec beaucoup de matière, une belle richesse d'arômes où dominent les épices, aux tanins riches et soyeux à la fois, d'une longue finale avec des senteurs secondaires de fruits très mûrs. Le 2006 est un grand vin concentré, riche, de couleur grenat soutenu et intense, de très bonne structure, avec ce nez de fruits surmûris, de truffe et de poivre, très réussi, de garde. Le 2005, au charnu bien caractéristique, avec cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, bien corsé comme il se doit, d'une belle palette aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices), un vin de garde.

Philippe Castéja
86, cours Balguerie Stuttenberg
33082 Bordeaux
Téléphone :05 57 24 71 34
Télécopie :05 57 87 60 30
Email : domaines@borie-manoux.fr
Site personnel : www.borie-manoux.com

Château BICHON-CASSIGNOLS


Une exploitation familiale de 12 ha où l'on applique une agriculture raisonnée. Vous aimerez leur Graves rouge 2008, charpenté, élégant, aux tanins denses, tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de fruits cuits (mûre…). Le Grande Réserve 2005 est de bouche persistante avec ces nuances de fruits noirs et de fumé caractéristiques, bien équilibré, d'une grande harmonie, de belle charpente.

Marie et Jean-François Lespinasse
50, avenue Capdeville
33650 La Brède
Téléphone :05 56 20 28 20
Télécopie :05 56 20 20 08
Email : bichon.cassignols@wanadoo.fr
Site personnel : www.bichonvins.com

CHÂTEAU CAILLAVET


Dès l’arrivée au Château, on sent la force de la présence féminine. Oui, cette histoire est celle d’une femme, Léontine de Caillavet. Epouse d’un riche armateur bordelais, qui construisait des frégates pour l’Empereur de Russie et pour la France, elle a marqué l’histoire du Château par sa romance passionnée avec Anatole France, Prix Nobel de Littérature. Egérie de l’homme de lettre, elle a inspiré deux de ses ouvrages Thaïs et Le lys Rouge. Son salon littéraire parisien accueillait d’illustres écrivains, philosophes, hommes politiques et artistes du moment tels… Pierre et Marie Curie, Marcel Proust, Sarah Bernhardt, Georges Clémenceau, Jean Jaurès … Le domaine d’un seul tenant s’étend sur 54 ha. Il se situe à Capian, à 8 km de la Garonne, et 20 km de Bordeaux. Le domaine est conduit selon le principe de l’agriculture raisonnée. Le Château de Caillavet 1ères côtes de Bordeaux Cuvée Arman 2007 présente des tanins soyeux, un bouquet ample (violette, pruneau) et une bouche harmonieuse.

Thierry SCHOEPFER -Directeur Général
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwihr
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : chateaudecaillavet@vinsdusiecle.com
Site : chateaudecaillavet
Site personnel : www.bestheim.com


> Nos dégustations de la semaine

Château SEGUIN


Dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine de 31 ha, sous lutte raisonnée (50% Cabernet-Sauvignon et 50% Merlot, exposés est-ouest. Les vignes sont réparties sur deux grandes parcelles, dont une située sur un très beau terroir sur la commune de Canéjan, les vignes les plus anciennes sont plantées sur la plus haute croupe très graveleuse, puisqu'on trouve de la grave sur 8 m de profondeur. "Ma volonté était de produire des Vins de grande qualité, précise Moïse Ohana, président du groupe immobilier Foncière Loticis qui a investi dans Château Seguin en 1999. Nous avons énormément investi dans l'outil de travail, en nous équipant d'installations très performantes, venons de terminer un chai à barriques de 800 m2 semi-enterré, adossé au cuvier, récent lui aussi. Nous avons engagé une douzaine de personnes qui travaillent en permanence sur la propriété. Le brillant oenologue David Pernet nous prodigue ses excellents conseils. Je trouve qu'il représente l'avenir du Bordelais, il a réussi à apporter à Seguin tout un concept environnemental. Pour exemple, nous avons divisé par dix les traitements, enherbé les rangs, révisé la taille, préférant s'en tenir à des rendements extrêmement faibles pour obtenir une grande qualité. Nous avions nos preuves à faire car cette propriété était tombée dans l'oubli. Lorsque nous avons jeté notre dévolu sur Château Seguin, nous avons consulté des archives du début du XIXe siècle (1874, pour être précis), qui mentionnaient l'une des plus belles croupes graveleuses de Bordeaux. On rapportait alors que les rouges très fins de Seguin ressemblaient à ceux de son voisin Haut-Brion, et les blancs à ceux de son autre voisin Carbonnieux ! Ces éloges m'ont laissé penser que ce terroir avait été sous-exploité et qu'il y avait un potentiel à révéler de nouveau. Nos études pédologiques ont diagnostiqué, à certains endroits, des profondeurs de 8 mètres de graves, ce qui est assez rare, le terroir est donc très drainant. Dès notre arrivée, nous avons recensé tous les paramètres susceptibles d'intervenir dans la qualité, les vignes, la réception des vendanges... tout a été revu en détail. Je me rendais compte que le ramassage "traditionnel" avec les paniers en osier puis la hotte et ensuite le tombereau... malmenait terriblement le raisin. J'étais persuadé qu'il y avait déjà une forte perte aromatique avant que les raisins soient mis en cuves. Pour faire du bon vin, il faut absolument avoir un beau fruit. Nous récoltons donc à Seguin tous les raisins en cagettes avec un premier tri à la vigne ; puis les cagettes sont rangées et ramenées à plat, nous ne laissons surtout pas "traîner" le raisin. Il y a un grand système de tri manuel, éraflage, table vibrante, les grains tombent dans un cuvon, puis dans la cuve. Il y a un fouloir à l'intérieur de la cuve qui permet de préserver tous les arômes. Notre vinification s'effectue bien sûr en cuves Inox thermo-régulées puis le vin vieilli dans le chai à barriques. Nous préférons avoir un échantillonnage de barriques venant de plusieurs fournisseurs avec différentes essences de bois. Le premier vin, Château Seguin, est mis en barriques neuves de 16 à 18 mois, cela suffit largement. Le Second Vin, l'Angelot de Seguin, bénéficie d'un passage en bois plus court pour préserver le fruit. Nous produisons aussi une cuvée d'exception Confidence de Seguin, dont les fermentations sur lies s'effectuent en barriques neuves (2 000 bouteilles seulement). Un vin remarquable qui bénéficie d'une vinification plus sophistiquée, les bâtonnages lui apportent du gras, non filtré, non collé, juste soutiré, qui bénéficie d'un long vieillissement en barriques neuves. M. Darriet a constitué une équipe solide autour des deux maîtres de chai, du chef de culture, des ouvriers agricoles, qui sont très attachés et motivés pour redonner ses lettres de noblesse à Château Seguin. Tous ces efforts se retrouvent dans ce superbe Pessac-Léognan rouge 2009, aux notes de griotte mûre, coloré, charnu, de bouche soyeuse, un vin aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit. Beau 2008, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche savoureuse et persistante. "Le 2008 est très dense, nous dit Moïse Ohana, riche et surtout très fruité, les Merlots et les Cabernets-Sauvignons répartis (35% et 65%) étaient remarquables, notamment les Merlots très mûrs, le vin est d'une belle sucrosité." Savoureux 2007, typé, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), mêlant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d'une finale très élégante et veloutée, d'excellente évolution. Le 2006 est remarquable, riche et généreux, bien corsé, un vin classique du bordelais avec beaucoup de finesse, qui s'ouvre bien, très plaisant à déguster dès maintenant mais que l'on peut aussi conserver 4 ou 5 ans. Le 2005, qui a bien mérité sa médaille d'Or à Paris, est de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d'humus, ferme et persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie charpente et distinction, et demande encore un peu de patience. Savoureux 2004, au nez complexe où dominent les groseilles et l'humus, mêlant puissance et finesse. Excellent Second Vin, l'Angelot de Seguin, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante et persistante. Pas la moindre hésitation.
Moïse Ohana et Jean Darriet

Château LAMOTHE-DESPUJOLS


Un vignoble de 7,5 ha bénéficiant d'un terroir de graves sableuses sur sous-sol argilo-graveleux profond (85% Sémillon, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle, âge du vignoble supérieur à 40 ans). Le Sauternes 2008, onctueux, au nez intense et frais, où dominent les fruits mûrs, les fleurs et le pain brioché, de bouche complexe (24 €). Le 2007 est d'une très grande intensité au nez comme en bouche, onctueux, d'une grande subtilité au palais (brioche, abricot confit), tout en longueur (26 €). Le 2005 est gras, aux senteurs persistantes, avec des notes caractéristiques de tilleul et d'abricot, d'une belle ampleur, riche et complexe, très persistant, de belle garde (27 €). Superbe 2003, tout en bouquet, de belle robe, dense, aux connotations florales subtiles, de bouche profonde et persistante, très fin, associant puissance et distinction (30 €). Goûtez le Sauternes Les Tourelles de Lamothe 2005, un vin puissant et complexe, où s'entremêlent les fruits et les fleurs fraîches (14 €), et ce grand Sauternes Sélection Exceptionnelle 1999, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de pain d'épices, un grand vin de garde, d'une longue finale (48 €). Aucune hésitation.
Marie-France et Guy Despujols

Château HAUT-SAINT-CLAIR


Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, complexe, d'une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. "Je trouve que le 2008 est un millésime charmeur, très agréable à boire, nous dit Andrea Le Menn. Belle présence tannique qui lui permet un potentiel de garde. Jolie couleur très foncée, notes épicées, beaucoup de matière et de complexité. 2007 : vin charmeur agréable à déguster avant le 2008. Sur une viande de boeuf accompagné de cèpes au goût prononcé, je conseille un vin plus concentré comme le 2008, sur une volaille, le 2007 sera plus approprié. En ce moment je me régale avec le 2002, un vin fondu très charmeur. La Cuvée Moulin Saint Clair 2009 est un très joli vin à la note boisée très légère (passage dans des barriques de 2 ans), juste une petite touche qui convient très bien au millésime. C'est un vin au potentiel superbe." Tout en bouche, en effet, le 2007 est un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras en bouche, il se goûte déjà très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Beau 2005, où s'entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d'une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d'humus et d'épices. "Les 2006 et 2004, poursuit Yannick Le Menn, sont des millésimes plus atlantiques avec des arômes floraux, alors que 2005 et 2003 sont des vins de type plus méridional, aux arômes de fruits noirs. En fait, les 2006 et 2004 sont des vins plus "féminins". Ils ont chacun leurs caractères propres mais ils se ressemblent car les conditions climatiques étaient similaires, deux millésimes assez classiques du Bordelais qui présentent une belle élégance et de la complexité. Ils ont été "encadrés" par des millésimes très médiatiques et c'est dommage, car je suis sûr, que, lorsque l'on ouvrira ces bouteilles, dans quelques années, on aura beaucoup de plaisir à les déguster." Goûtez leur excellent Second Vin, la cuvée Moulin Saint-Clair, régulièrement réussi, à dominante de rondeur. Très beau rapport qualité-prix-typicité. Toujours pas la moindre hésitation.
Yannick et Andrea Le Menn

> Les précédentes éditions

Edition du 03/01/2012
Edition du 27/12/2011
Edition du 20/12/2011
Edition du 13/12/2011
Edition du 06/12/2011
Edition du 29/11/2011
Edition du 22/11/2011
Edition du 15/11/2011
Edition du 08/11/2011
Edition du 01/11/2011
Edition du 25/10/2011
Edition du 18/10/2011
Edition du 11/10/2011
Edition du 04/10/2011
Edition du 27/09/2011
Edition du 20/09/2011
Edition du 13/09/2011
Edition du 06/09/2011
Edition du 30/08/2011
Edition du 23/08/2011
Edition du 16/08/2011
Edition du 09/08/2011
Edition du 02/08/2011
Edition du 26/07/2011
Edition du 19/07/2011
Edition du 12/07/2011
Edition du 05/07/2011
Edition du 28/06/2011
Edition du 21/06/2011
Edition du 14/06/2011
Edition du 07/06/2011
Edition du 31/05/2011
Edition du 24/05/2011
Edition du 17/05/2011
Edition du 10/05/2011
Edition du 03/05/2011
Edition du 26/04/2011
Edition du 19/04/2011
Edition du 12/04/2011
Edition du 05/04/2011
Edition du 29/03/2011
Edition du 22/03/2011
Edition du 15/03/2011
Edition du 08/03/2011
Edition du 01/03/2011
Edition du 22/02/2011
Edition du 15/02/2011
Edition du 08/02/2011
Edition du 01/02/2011
Edition du 25/01/2011
Edition du 18/01/2011
Edition du 11/01/2011
Edition du 04/01/2011
Edition du 28/12/2010
Edition du 21/12/2010
Edition du 14/12/2010
Edition du 07/12/2010
Edition du 30/11/2010
Edition du 23/11/2010
Edition du 16/11/2010
Edition du 09/11/2010
Edition du 02/11/2010
Edition du 26/10/2010
Edition du 19/10/2010
Edition du 12/10/2010
Edition du 05/10/2010
Edition du 28/09/2010
Edition du 21/09/2010
Edition du 14/09/2010
Edition du 07/09/2010
Edition du 05/09/2010
Edition du 31/08/2010
Edition du 24/08/2010
Edition du 17/08/2010
Edition du 10/08/2010
Edition du 03/08/2010
Edition du 27/07/2010
Edition du 20/07/2010
Edition du 13/07/2010
Edition du 06/07/2010

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales