Vins Bordeaux

Edition du 10/03/2015
 

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Patrimoine

Château de LAMARQUE

Jolie forteresse médiévale aux grandes murailles dont les murs les plus anciens datent du XIe siècle. Aristocrates, chevaliers et maréchaux se sont succédés dans ce haut lieu historique jusqu’au Comte de Fumel qui l’acheta en 1841, c’est son descendant direct Pierre-Gilles Gromand d’Évry qui l’habite aujourd’hui avec son épouse Marie-Hélène.


Tous deux consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique cru bourgeois supérieur. Ce beau vignoble de Haut-Médoc (en restructuration 7500 pieds/ha) compte 35 ha de vignes sur un terroir composé de graves garonnaises du quaternaire. “Nous modifions l’organisation de nos vendanges, nous explique Pierre-Gilles Gromand, dorénavant, nous finissons la récolte des Merlots manuellement afin de les préserver au mieux. Les Cabernets-Sauvignons sont vendangés à la machine et les Petits-Verdots, qui représentent 12% du vignoble, sont ramassés à la main. Nous ne cherchons pas l’économie, nous avons pour objectif de rentrer le meilleur. La nouvelle trieuse optique que nous avons acheté l’an dernier a été installée juste avant les vendanges 2012 et ainsi nous avons pu en profiter. Nous avons réglé la machine pour obtenir un tri sévère en gagnant du temps pour préserver au mieux la fraîcheur des raisins. Auparavant, nous avions 8 personnes qui triaient manuellement et l’appréciation était humaine, alors que le tri optique ne transige pas.” L’encépagement est réparti de 45% de Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot et 10% Petit-Verdot. Les vignes de 40 ans, taillées en Guyot double, bénéficient d’une culture raisonnée, les vendanges vertes assurent aux plus belles grappes de mieux s’épanouir, l’effeuillage, un ensoleillement maximum. La vinification est supervisée par Jacques et Éric Boissenot. Avant la fermentation alcoolique, des saignées sont effectuées sur chaque cuve afin d’obtenir une meilleure concentration. Celles-ci sont vinifiées séparément et donnent naissance à un vin de saignée, un excellent Rosé dénommé Noblesse. Les meilleures cuves constitueront le Grand Vin Châteaude Lamarque. - Château de Lamarque 2012 : une belle réussite. Beaucoup plus puissant que le 2011, un vin sur le fruit, ce qui est notre signature, liée à notre méthode de vinification. Un vin volumineux. - Château de Lamarque 2011 : c’est une “main de fer dans un gant de velours”, il est structuré a des tanins présents mais fins, il est solide avec une longue persistance, enrobé, soyeux, avec beaucoup de chair. Avec de jolis arômes de fruits noirs, c’est un vin facile mais d’un bon potentiel de garde. - Château de Lamarque 2010 : une très grande réussite, un vin très aromatique aux notes de myrtille et mûre, un grand vin de garde, de couleur rouge sombre. D de Lamarque doit son nom au donjon de Lamarque. C’est le second vin du Château de Lamarque, qui présente un peu moins de complexité et de puissance, il séduit par sa souplesse et sa fraîcheur aromatique, un vin plus apte à être dégusté dans sa jeunesse. L’autre cru bourgeois de la propriété, Château Cap de Haut, est issu d’un vignoble mitoyen dans la même appellation Haut-Médoc. Les 11 hectares de vignes d’une trentaine d’années d’âge moyen sont plantées sur un joli terroir très graveleux du quaternaire. Château Cap de Haut : coloré, très classique, ferme, très équilibré, tout en nuances, au nez dominé par le cassis et la framboise mûre, de bouche ample et complexe.

   

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

33460 Lamarque
Téléphone : 05 56 58 90 03
Télécopie : 05 56 58 93 43
Email : lamarque@chateaudelamarque.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT MEDOC
e_medoc.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD
GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
PONTET-CANET
(CALON-SÉGUR)
CLERC-MILON
LYNCH-BAGES
PICHON-COMTESSE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LAFITE
MARGAUX
BATAILLEY
LÉOVILLE-BARTON
LASCOMBES
HAUT-MARBUZET
LANGOA-BARTON



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GRAND-PUY DUCASSE
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
TRONQUOY-LALANDE
MALESCOT-SAINT-EXUPERY*
TOUR de BESSAN
BEAU SITE*
ESTEAU
FONTESTEAU*
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LA PEYRE
DAVID*
BROUSTERAS
COUDOT
HENNEBELLE
LESTAGE-DARQUIER
LOIRAC
LES MOINES*
BOIS CARRÉ*
GRAVES DE LOIRAC
(FOURCAS-HOSTEN)
PONTAC-LYNCH
PREUILLAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LAFON-ROCHET)
(TALBOT*)
CLAUZET
DESMIRAIL*
(BRANE-CANTENAC*)
FOURCAS-DUPRÉ
MAUCAILLOU
HOURBANON
LAMARQUE
PATACHE D'AUX
SAINT-AHON
TOUR-DU-ROC
LE BOURDIEU*
PANIGON*
PLANTIER ROSE*
PETIT BOCQ
POMYS*
REYNATS
SOULEY-SAINTE-CROIX
CHALET DE GERMIGNAN*
DOYAC*
CASSANA
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
MEYRE
LES MARCEAUX*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHANTEMERLE*
DOMEYNE
LAMOTHE-CISSAC
TOUR SIEUJAN
TOUR MARCILLANET
ANTHONIC
SIORAC
LABADIE
(TOUR DES TERMES)
(SAINT-AUBIN)
BÉJAC-ROMELYS
BÉHÈRÉ
(CARCANNIEUX)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CROIX du TRALE*
DONISSAN*
SIGOGNAC
(SÉRILHAN)
FAUGEROUX
GRAND BRUN
LARRIVAUX
(PEYREDON-LAGRAVETTE)
LE TEMPLE*
(CARONNE-SAINTE-GEMME)
BEAUVILLAGE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


 A l'honneur

 Les classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAGARDE


Un vignoble de 12 ha en bio. "Je respecte la terre que je cultive, me précise Paul-Henry Nerbusson. Si, avec des produits organiques, nous pouvons arriver à préserver le sol, alors faisons-le ! Je suis un homme raisonné. Il faut penser à l'économie mais aussi à l'écologie. Je reste convaincu que l'agriculture biologique apporte un plus au vin." Un excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Excellence 2010, élevé en fûts de chêne, de belle robe soutenue, bouche puissante, charnu, parfumé (griotte, humus...), un vin ou l'intensité s'allie à la souplesse. Le 2009 est de couleur pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits cuits, ample et fondu, tout en charme, de garde. Excellent Tradition 2009, un vin de robe grenat soutenu, riche et généreux, parfumé, épicé, charnu, de très bonne garde, classique de son appellation. Le Blaye Côtes de Bordeaux Château Capron 2009, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon, est de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d'épices, des tanins bien enrobés, un vin riche et généreux.

Paul-Henry Nerbusson

33390 Cars
Téléphone :05 57 42 91 56
Télécopie :05 46 51 81 42
Email : vignobles.nerbusson@wanadoo.fr

Château PIERRAIL


Établi sur un promontoire rocheux, le Château Pierrail domine une petite vallée où serpente la Fonchotte, petite rivière qui prend sa source sur la propriété (XVIIe siècle). C’est avec la Famille Demonchaux que l’on assiste à la renaissance du Château Pierrail en 1970. Coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur 2011 (85% Merlot, 15% Cabernet), une cuvée élevée en fûts de chêne, de jolie robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et ­élégance en bouche. Goûtez le Bordeaux blanc cuvée Prestige, vinifiée et élevée en fûts de chêne, de robe brillante, au nez délicat d’agrumes et de musc, tout en souplesse et persistance. Le Bordeaux blanc 2011, issu des Sauvignon blanc et Sauvignon gris, de robe jaune clair, avec ses notes de citron, un vin équilibré et ample en finale, très agréable comme le Bordeaux rosé, rond, chaleureux, aux arômes de pêche de vigne. Il y a encore leur Bordeaux Supérieur cuvée Naudon, de robe soutenue, bien charnu, savoureux, aux notes de groseille et d’humus, à ouvrir sur une dinde farcie au boudin blanc.

Alice, Jacques et Aurélien Demonchaux

33220 Margueron
Téléphone :05 57 41 21 75
Télécopie :05 57 41 23 77
Email : alice.pierrail@orange.fr
Site personnel : www.chateaupierrail.com

Château FAYAU


Depuis plus de 180 ans, le nom de Médeville traverse les générations de tradition vigneronne, et voit son domaine viticole s'étendre, se moderniser et se pérenniser. Aujourd'hui, sept générations plus tard, toujours passionnés, Jacques, Jean et Marc Médeville dirigent l'exploitation, avec sérieux et professionnalisme. Le Château Fayau reste le cœur du domaine et commande à ce jour plus de 180 ha de vignes répartis le long des deux rives de la Garonne. Excellent Cadillac Côtes de Bordeaux cuvée Jean Médeville 2011, élevé en fûts de chêne, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, dense et ample, très équilibré en bouche, au nez où prédominent le cassis et les sous-bois. Le Graves Château Peyreblanque rouge dominé par les petits fruits noirs mûrs, tout en harmonie, est un vin aux tanins soyeux et savoureux, d'excellente évolution comme ce Graves Château du Mouret Rouge 2011, de belle couleur, ample et parfumé, corsé, aux tanins enrobés, harmonieux. Goûtez le Graves Château du Mouret blanc 2013, avec ce bouquet complexe de pêche et d'abricot frais, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, tout en nuances. Il y a aussi ce Cadillac Côtes de Bordeaux Le Jardin de Louisa Château Fayau 2012, issu d’une sélection parcellaire et d’un assemblage des trois cépages (40% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon 30% Cabernet franc), élevé et vinifié en barriques de chêne français pendant 12 mois, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, à la robe pourpre, aux reflets violets, un vin séveux, avec des notes de mûre, de musc et de griotte, de bouche dense.

Jean Médeville et Fils

33140 Cadillac
Téléphone :05 57 98 08 08
Télécopie :05 56 62 18 22
Email : medeville@medeville.com
Site personnel : www.medeville.com

CHATEAU DAVID


Cette propriété familiale est dirigée par Sabine Coutreau, héritière du savoir et de la patience de cinq générations de viticulteurs. Grâces à des efforts constants et soutenus vers la qualité, le Château David fut classé « Cru Bourgeois » en 1985. Depuis 1996, l’exploitation s’est agrandie, un nouveau chai de vinification a été construit et les bâtiments les plus anciens ont été entièrement rénovés. Cela fait longtemps que j’apprécie les vins de ce domaine, et cela se confirme avec ce Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde. Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais bien fermes également, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée, de très bonne garde.

Sabine Coutreau
40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@vinsdusiecle.com
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Château LAROQUE


Au sommet. Je partage avec mon ami Bruno Sainson la même passion pour les vins typés, ceux qui méritent le statut de grands vins (à des prix très sages). Cette superbe demeure féodale du xiie, reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de “Petit Versailles”.
C’est le plus grand domaine de l’appellation, avec 67 ha d’un seul tenant, parmi lesquels seulement 27 ha des meilleures parcelles et des plus vieilles vignes sont consacrés à ce cru.
Ici, pas d’esbroufe ni de cuves à concours : on sait qu’un vin de qualité s’obtient avec des raisins sains et mûrs, les techniques culturales les mieux adaptées sont adoptées (engazonnement, taille sévère, suppression des contre-bourgeons, tri des raisins...)
On est au sommet avec ce Saint-Émilion GCC 2011, gras et corsé, d'une grande finesse, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution. Superbe 2010, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, aux notes très caractéristiques de cuir et de fruits confits, de belle charpente, vraiment très prometteur. Superbe 2009, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, gras, où s’entremêlent harmonieusement en finale les épices et la mûre, qui mêle structure et onctuosité, de bouche complexe, de garde, parfait sur des perdreaux farcis. “Le 2009, beaucoup le comparent au 2005, m’explique Bruno Sainson, mais la construction de vin est différente, les Ph sont plus dans la norme, et ce 2009 est un vin plus complet, plus aimable que 2005. Nous avons attendu la maturité des tanins, ce qui était très important. Il y a très peu de notre Second Vin, Les Tours de Laroque, dans ce superbe 2009, puisque pratiquement tout est passé dans le premier vin !”
Le 2008, d’une très grande typicité, riche, est également bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices, la violette et la mûre, encore bien jeune, naturellement. “Le 2008 est un peu plus puissant, poursuit Bruno, plus généreux que 2007, plus vif, plus typé Bordelais avec une plus forte acidité qui soutient bien la structure. Il me fait penser au 2001, avec une belle minéralité, de beaux tanins, un fruité présent, c’est un beau vin bien construit, très complet, de garde.” Le 2007, à la fois fin et corsé, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de mûre, de violette et d’épices, développe des tanins veloutés, un vin complet, vraiment charmeur. Puissant 2006, de bouche ample et corsée, un vin gras et typé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré où se mêlent des senteurs de mûre, de moka et de cannelle en finale. Le 2005, aux arômes caractéristiques d’épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, dense au palais, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde, bien sûr. Très beau 2004, riche en couleur, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir. Le 2003 est remarquable, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées, un vin puissant, de très bonne garde. Le 2002, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, qui dégage un nez dense où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois, commence à s’ouvrir. Superbe 2001, dense, gras, associant puissance et distinction, d’une grande finesse, où dominent les fruits cuits et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise et de truffe, très représentatif de ce beau millésime. Le 2000, est charnu, aux notes de groseille surmûrie, de vanille et d’humus typiques. Le 1999, avec cette belle robe aux légers reflets pourpres, un nez profond de fruits rouges et noirs mûrs avec des notes épicées, est un vin plein de finesse à la matière tendre. Formidable rapport qualité-prix-typicité.
Famille Beaumartin - Direction : Bruno Sainson

Château CLOSIOT


Prend du galon dans le Classement cette année. Un vignoble d'une superficie de 4,5 ha sur sol de sables rouges, caillouteux et calcaire. Encépagement à 90% de Sémillon, 5% de Sauvignon et 5% de Muscadelle. Culture raisonnée depuis 1996.
Ce Barsac Sauternes 2009 (sables fauves, argilo-calcaire, caillouteux par endroits sur dalle calcaire, 90% Sémillon, 5% Sauvignon gris et 5% Muscadelle, élevage 22 mois en barriques), complexe, ample, classique, un vin développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits, qui associe finesse et structure), est une réussite certaine. Beau 2007, aux connotations florales délicates, de bouche onctueuse, élégant et complexe, intense, alliant puissance et distinction, d'une belle ampleur en finale avec des connotations de pain brioché. Goûtez le Sauternes 1ère Brume de Closiot blanc 2010, issu d'une première trie vendangée en début de récolte afin de limiter la concentration, plus tendre bien sûr, d'une jolie expression aromatique marquée par des senteurs de fruits mûrs, puis des notes minérales, un vin tout en franchise et souplesse, très agréable. Profitez du gîte de Valérie Casasola, la fille de Françoise Soizeau. Aucune hésitation encore.
Françoise et Bernard Sirot-Soizeau

33720 Barsac
Tél. : 05 56 27 05 92 et 06 85 53 09 49
Fax : 05 56 27 11 06
Email : chateau.closiot@orange.fr
www.closiot.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château BRETHOUS


Goûtez le Cadillac Côtes de Bordeaux cuvée Prestige Bio 2010, dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, très équilibré, un vin de bouche intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, bien élevé, bien charnu, de très bonne garde.  La cuvée Classique 2010, au nez complexe (fruits cuits, humus), de bouche bien charnue, un vin complexe et harmonieux. 

François, Denise et Cécile Verdier
28, chemin du Jonc
33360 Camblanes-et-Meynac
Tél. : 05 56 20 77 76
Fax : 05 56 20 08 45
Email : brethous@libertysurf.fr
www.brethous.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012

 



Château La BLANCHERIE


Château de LAUBERTRIE


Château PIGANEAU


Château ROUGEMONT


Château PLANTIER ROSE


Château BROWN


Clos RENÉ


Clos BELLEVUE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château de COUDOT


Château des BROUSTERAS


Château DARIUS


Château PONT Les MOINES


Château BOIS CARRÉ


Domaine de VIAUD


Château du MOULIN VIEUX


Château BELLES-GRAVES


Château CHENE-VIEUX



DOMAINE VINCENT BACHELET


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CLOS TRIMOULET


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE COMTE PERALDI



 

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales