Vins Bordeaux

Edition du 14/04/2015
 

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Patrimoine

Château de LAMARQUE

Jolie forteresse médiévale aux grandes murailles dont les murs les plus anciens datent du XIe siècle. Aristocrates, chevaliers et maréchaux se sont succédés dans ce haut lieu historique jusqu’au Comte de Fumel qui l’acheta en 1841, c’est son descendant direct Pierre-Gilles Gromand d’Évry qui l’habite aujourd’hui avec son épouse Marie-Hélène.


Tous deux consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique cru bourgeois supérieur. Ce beau vignoble de Haut-Médoc (en restructuration 7500 pieds/ha) compte 35 ha de vignes sur un terroir composé de graves garonnaises du quaternaire. “Nous modifions l’organisation de nos vendanges, nous explique Pierre-Gilles Gromand, dorénavant, nous finissons la récolte des Merlots manuellement afin de les préserver au mieux. Les Cabernets-Sauvignons sont vendangés à la machine et les Petits-Verdots, qui représentent 12% du vignoble, sont ramassés à la main. Nous ne cherchons pas l’économie, nous avons pour objectif de rentrer le meilleur. La nouvelle trieuse optique que nous avons achetée a été installée juste avant les vendanges 2012 et ainsi nous avons pu en profiter. Nous réglons la machine pour obtenir un tri sévère en gagnant du temps pour préserver au mieux la fraîcheur des raisins. Auparavant, nous avions 8 personnes qui triaient manuellement et l’appréciation était humaine, alors que le tri optique ne transige pas.” L’encépagement est réparti de 45% de Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot et 10% Petit-Verdot. Les vignes de 40 ans, taillées en Guyot double, bénéficient d’une culture raisonnée. Les vendanges vertes assurent aux plus belles grappes de mieux s’épanouir, et l’effeuillage, un ensoleillement maximal. La vinification est supervisée par Éric Boissenot. Avant la fermentation alcoolique, des saignées sont effectuées sur chaque cuve afin d’obtenir une meilleure concentration. Celles-ci sont vinifiées séparément et donnent naissance à un vin de saignée, un excellent Rosé dénommé Noblesse. Les meilleures cuves constitueront le Grand Vin Château de Lamarque. - Château de Lamarque 2012 : une belle réussite. Beaucoup plus puissant que le 2011, un vin sur le fruit, ce qui est notre signature, liée à notre méthode de vinification. Un vin volumineux. - Château de Lamarque 2011 : c’est une “main de fer dans un gant de velours”, il est structuré a des tanins présents mais fins, il est solide avec une longue persistance, enrobé, soyeux, avec beaucoup de chair. Avec de jolis arômes de fruits noirs, c’est un vin facile mais d’un bon potentiel de garde. - Château de Lamarque 2010 : une très grande réussite, un vin très aromatique aux notes de myrtille et mûre, un grand vin de garde, de couleur rouge sombre. D de Lamarque doit son nom au donjon de Lamarque. C’est le second vin du Château de Lamarque, qui présente un peu moins de complexité et de puissance, il séduit par sa souplesse et sa fraîcheur aromatique, un vin plus apte à être dégusté dans sa jeunesse. L’autre cru bourgeois de la propriété, Château Cap de Haut, est issu d’un vignoble mitoyen dans la même appellation Haut-Médoc. Les 11 hectares de vignes d’une trentaine d’années d’âge moyen sont plantées sur un joli terroir très graveleux du quaternaire. Château Cap de Haut : coloré, très classique, ferme, très équilibré, tout en nuances, au nez dominé par le cassis et la framboise mûre, de bouche ample et complexe.

   

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

33460 Lamarque
Téléphone : 05 56 58 90 03
Télécopie : 05 56 58 93 43
Email : lamarque@chateaudelamarque.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RAYMOND-LAFON
(GUIRAUD)
DOISY-VEDRINES
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
BASTOR-LAMONTAGNE
(CLIMENS (B))
HAUT-BERGERON
LA TOUR BLANCHE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
COUTET (B)
CAILLOU (B)*
CROS (Loupiac)
(PIADA)
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ARCHE PUGNEAU
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
MALLE
LAMOTHE-DESPUJOLS
VALGUY
LAFON
ROUSSEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA GARENNE*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))
(LA BOUADE)
(COY)
TRENQUINE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BERTHENON


Les routes du Château Berthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C'est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l'abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l'ont fait prospérer. Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s'étend désormais sur 32 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. “Dans le millésime 2013, nous explique Thérèse Ponz-Szymanski, la qualité n'étant pas suffisante pour supporter l'élevage en barriques, il n'y aura pas de cuvées Henry ou Chloé. En 2014, qualité et quantité sont présentes dans toutes les couleurs, une année parfaite. Ventes en 2015 : les moelleux 2012, les blancs secs et les rosés 2014, les crémants blancs et rosés 2014, les Crémants rosés et blancs 2012 et, à partir de mars, les Bordeaux rouges 2012.” Une bonne occasion de savourer ce Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2012, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves 18 mois, vraiment très réussi, de belle robe grenat, de très bonne base tannique, riche et plein, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé. Le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Spéciale du Père Henri 2012, de couleur grenat, développe des nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices, charnu. Joli Blaye Bordeaux blanc Sauvignon, à la fois nerveux et rond, finement bouqueté. De bouche suave, le Bordeaux moelleux (pur Sauvignon gris), est marqué par la pêche très mûre, un joli vin ample et typé, de bouche franche comme ce Crémant de Bordeaux blanc, même cépage, frais et fin, aux bulles légères, de bouche vive où l’on retrouve l’amande fraîche et la pomme.

Thérèse Ponz Szymanski
3, Le Barrail
33390 Saint-Paul-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 52 24
Télécopie :05 57 42 52 24
Email : info@chateauberthenon.com
Site personnel : www.chateauberthenon.com

Château de LAUBERTRIE


Propriété familiale depuis le XVIe siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVIe siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent aux XVIII et XIXe siècles, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie-Christine et Bernard Pontallier sont secondés par leurs enfants, Arnaud et Benoît. Vignoble de 15 ha, plateau argilo-calcaire, moyenne d’âge des vignes de 30 ans et vendanges manuelles. Au sommet de son appellation avec ce Bordeaux rouge 2012, tout en couleur et en matière, avec ces petites notes de poivre, de groseille et d’humus, aux tanins très équilibrés et savoureux à la fois, corsé et gras. Excellent 2011, de robe rubis profond, généreux, un vin persistant au nez comme en bouche, tout en finesse, gras, aux tanins mûrs et harmonieux. Le 2010 développe un nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, d’excellente garde. Le Bordeaux blanc est tout en finesse aromatique (fleurs blanches et raisin frais), de bouche vive, vraiment charmeur. Joli Crémant de Bordeaux, à la mousse ample et florale. Parfait pour une halte dans le vignoble, un gîte est disponible dans le cadre des Gîtes de France (gîtes Bacchus).

Bernard et Marie-Christine Pontallier
50, route de Laubertrie
33240 Salignac
Téléphone :05 57 43 24 73
Télécopie :05 57 43 17 24
Email : domainedelaubertrie@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedelaubertrie
Site personnel : www.domainedelaubertrie.fr

Château de PASQUETTE


Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Anjou-Saumur) sont tombés sous le charme de cette propriété, déjà mentionnée en 1762 sur la carte de Belleyme. Le vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles rendements. “Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, nous raconte Marc Vincent, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. J’ai l’intention d’ailleurs de diminuer les plants de Cabernet-Sauvignon au profit du Merlot. Nous avons effectué notre première vendange en 2010. Nous sommes en Bio, tout comme au Domaine de la Paleine. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je souhaite qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.” Excellent Saint-Émilion GC 2012, complexe et harmonieux, aux connotations fruitées (fraise des bois, mûre) et épicées, un vin savoureux et complexe, aux tanins amples. Le 2011 est de belle ampleur, d'une jolie structure tannique, au goût de mûre et de fumé, de bouche flatteuse. Beau 2010, qui mêle puissance et distinction, charnu mais fin, subtile alliance des fruits cuits et d’épices, de jolie bouche avec des nuances de cerise et de truffe.

Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr

CHÂTEAU FILLON


Ainsi qu’en témoigne le blason que l’on découvre à l’entrée de la demeure, ce château appartenait au 19ème siècle à la Compagnie du Soleil, l’une des premières compagnies d’assurance à couvrir le risque incendie. Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard aura voulu qu’à nouveau des Alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle propriété. Implanté sur la route du vin qui relie Sauternes à Saint-Emilion, le vignoble de Château Fillon s’étend au pied de la butte de Launay, qui constitue le point culminant du vignoble bordelais. Le domaine s’étend sur une surface de 115 hectares et est situé à 50 km à l’Est de Bordeaux. Depuis deux ans, Château Fillon appartient à la maison alsacienne BESTHEIM qui en a repris l’exploitation. L’objectif est de produire des vins de qualité, à la présentation irréprochable et à un très bon rapport qualité/prix/plaisir. L’agriculture raisonnée y est appliquée, car le respect de l’environnement fait partie des valeurs et des engagements de la Maison. La Maison vous propose ce Bordeaux Supérieur « L’Apogée » de Château Fillon 2009. « Cette cuvée hors normes, nous précise-t-on, est le fruit d’une sélection parcellaire de vignes âgées de plus de 35 ans et exposées plein sud. Elle est issue d’un assemblage à parts égales de Cabernet-Sauvignon et de Merlot ». Une cuvée haut de gamme, très bien élevée, très équilibrée, aux tanins fermes, au nez où dominent le cassis mûr et des arômes de sous-bois, riche en couleur comme en matière, d’excellente évolution.

Thierry SCHOEPFER -Directeur Général
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwihr
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : chateaufillon@vinsdusiecle.com
Site : chateaufillon
Site personnel : www.bestheim.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BOURSEAU


Au sommet de son appellation. “Nous sommes deux frères à travailler ensemble sur la propriété, me raconte François-Xavier Gaboriaud, et représentons la troisième génération à la suite de notre grand-père et notre mère Véronique Gaboriaud. Nous travaillons dans leur continuité en suivant les principes inculqués, en essayant toujours d’améliorer la qualité de nos vins, c’est une philosophie familiale.
Mon frère Jérôme est responsable de la partie technique et je m’occupe plus particulièrement de la commercialisation. Nous tendons tous les deux à produire le meilleur vin possible dans les conditions les plus naturelles possibles. Nos vins sont très typés, très traditionnels de Bordeaux. Ce sont des vins comme on les aime, bien équilibrés et fruités avec de l’élégance et une belle persistance en bouche.
Nos vignes sont plantées sur de jolies croupes sablo-graveleuses, nous sommes situés à l’entrée du village de Lalande-de-Pomerol, nos sols ressemblent à ceux du plateau de Pomerol tout proche. Le vignoble de 10 ha, dont l’âge moyen est 45 ans, se compose de 75% de Merlot et 25% de Cabernet Franc, est très ancien, et connu comme l’un des meilleurs de Lalande de Pomerol. Le chai datant de 1960 fut entièrement rénové en 2002. La vinification se déroule en cuves inox de petits volumes permettant des sélections parcellaires. L’élevage se fait en barriques de chêne, renouvelé par tiers chaque année.
Nous faisons de petites macérations à froid pour les fermentations alcooliques. Nous avons la chance de posséder de petites cuves inox, ce qui nous permet de vinifier “en parcellaire”, donc avec beaucoup de précision, ce qui est très utile au moment des assemblages. Nous effectuons de nombreux remontages, le vin est choyé, c’est une petite production “cousue main”, si je puis dire. Nous mettons le vin à vieillir dans des fûts de chêne de 300 litres, afin que le vin ne prenne pas trop le bois, juste ce qu’il faut pour lui apporter un peu de structure sans masquer les arômes de fruits rouges et noirs (framboise, cassis) et d’épices que l’on retrouve dans nos vins, c’est leur caractéristique, c’est l’effet terroir.
Le 2012 est un vin qui signe le travail du vigneron, nous obtenons des volumes moindres, mais le vin est d’une très belle couleur, belle acidité, il me rappelle le 2002, un vin très élégant plus en finesse. Le 2011 est un millésime très réussi également, d’une belle acidité, un vin qui promet beaucoup, il fait penser aux 2008 et 2009. 2010 : l’année parfaite, très belle couleur, très beau fruit, belle acidité, très charnu, bel équilibre, très bon potentiel de vieillissement. 2009 : un millésime très réussi, pas trop acide, très flatteur, très agréable à déguster dès à présent.
En 2013, nous avons fait un énorme tri, obtenons une demi récolte par rapport aux autres années. 2013 est un vin plus léger, plus rond, plus fruité, très agréable à boire et qui va permettre d’attendre les 2011 et 2012. Pour conserver ce caractère fruité, nous avons évité de trop extraire les tanins. Ce 2013 me fait penser aux vins des années 1980. Ce qui prime, ce sont ces notes de fraise, de cerise, des arômes très croquants. Nous avons vraiment sélectionné le meilleur du meilleur pour pouvoir travailler le plus efficacement possible.”
Cela explique ce remarquable Lalande-de-Pomerol 2011, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d'épices au palais, aux tanins amples mais très fins, un vin complet. Superbe 2010, très parfumé, classique, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit. Tout en bouche, le 2009, aux senteurs d’humus et de cassis mûr, est un vin gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure. Le 2008, où s’entremêlent des notes de fruits et de bruyère, riche et parfumé, de belle robe, est un vin très équilibré, de garde bien entendu. Beau 2007, d’un rouge profond avec des arômes intenses de fruits rouges frais, un vin souple, de belle base tannique, corsé et charpenté comme il le faut.
Il y a aussi, toujours disponibles, les millésimes suivants du Château Matras Saint-Émilion GCC : le 2007, de robe pourpre, est riche au nez comme en bouche, avec des notes de fraise des bois, d’épices et d’humus, aux tanins très équilibrés et soyeux, d’une très jolie finale. Beau 2006, aux senteurs de cassis mûr et d’épices, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, avec des connotations de fruits à noyau et de cannelle, finement toastées. Beau 2003, tout en finesse aromatique (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, mêlant structure et finesse, de belle évolution.

Véronique et François-Xavier Gaboriaud

33500 Lalande-de-Pomerol
Tél. : 05 57 51 52 39
Fax : 05 57 51 70 19
Email : chateau.bourseau@wanadoo.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Les 11 ha de vignes bénéficient d’un sol graveleux et argilo-siliceux avec un sous-sol très ferrugineux permettant aux vignes âgées de 40 ans de produire le meilleur. L’encépagement est réparti pour 75 % de Merlot et 25 % de Cabernet franc. Les fermentations sont longues et très surveillées, le vieillissement se fait en fûts de chêne.
Un superbe Saint-Émilion GCC 2011, de couleur soutenue, structuré, puissant au nez comme en bouche, de charpente élégante, très parfumé (fruits cuits, poivre), un vin complexe, d’une belle finale. qui demande également un peu de patience. Superbe 2010, au nez puissant et subtil à la fois, tout en bouche, avec des connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...) et de cuir, un vin dense, de garde. Beau 2009, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, très aromatique, d’une jolie concentration en bouche, avec des tanins savoureux, un vin de couleur profonde, avec beaucoup de structure, idéal sur un filet de veau en croûte de cèpes. Le 2008 est un grand vin très classique, corsé et gras, aux tanins présents et souples à la fois, de bouche harmonieuse aux nuances de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d’humus, de garde. Le 2006, un grand vin de couleur dense, racé, aux tanins puissants et riches, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en élégance, d’excellente garde. Superbe 2005, de belle structure, un vin ample et riche comme nous les aimons, de couleur profonde, qui dévoile au palais des notes de griotte et de cuir. Le 2004 est très charmeur, très équilibré, aux tanins mûrs, au nez de cassis, avec cette touche épicée persistante, d’une belle finesse aromatique, coloré et typé, bien corsé. Voir le Pomerol Château Le Caillou.

Sarl André Giraud

Château LAMOTHE de HAUX


Une demeure dont les fondations remontent au XVIe siècle. Sa rénovation au XIXe siècle en a fait une habitation pleine de charme dont la façade est reproduite sur l'étiquette des bouteilles. Située au sommet d'un coteau argilo-calcaire, cette propriété, dévolue dès l'origine à la culture de la vigne appartient, depuis 1956, à la même famille depuis 4 générations. Actuellement le vignoble de 80 ha, comprenant également les vignes du Château Manos depuis 1991, est dirigé par Anne Neel (que je connais et apprécie depuis plus de 30 ans) et ses enfants, Maria et Damien Chombart.
Vous apprécierez donc ce Cadillac Côtes de Bordeaux Première cuvée 2010, élevé en fûts de chêne, 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc, de couleur pourpre, un vin intense, tout en bouche, bien épicé comme il le faut, avec des notes de groseille et de cuir, tout en bouche. Le Bordeaux Clairet 2011 allie nervosité et rondeur, un vin d'une très jolie finale en bouche, idéal sur une cuisine exotique.
Il y a également le Cadillac Château Manos Réserve du Château 2009 (98% Sémillon, 1% Sauvignon blanc 1% Muscadelle), fin et savoureux, velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de petits fruits macérés, et ce joli Bordeaux blanc Valentine par Valentine Réserve 2011 qui fleure bon ses Sauvignons, élégant, au nez de rose et d'amande, un vin de bouche ample et parfumée. Pas besoin d'hésiter.
Famille Néel-Chombart

> Les précédentes éditions

Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012

 



Château les MOINES


Château VAISINERIE


Château BROWN


Château LAFARGUE


Château BELLES-GRAVES


Château CLAUZET


Château BASTOR LAMONTAGNE


Château HAUT FERRAND


Château La GALIANE


Château BOURSEAU


Château des BROUSTERAS


Château LESTAGE-DARQUIER


Badie, L'Intendant...


Château PIRON


Clos RENÉ


Château HAUT-CALENS


Château FONROQUE


Château de COUDOT



DOMAINE VINCENT BACHELET


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE CRET DES GARANCHES


MAISON MOLLEX


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE ALARY


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales