Vins Bordeaux

Edition du 20/11/2018
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Vignobles PELLE


Une histoire familiale qui débuta, en 1840, au Château de Jayle. Cinq générations s’y sont succédées donnant naissance également au Château Les Ancres et produisant des Bordeaux et Côtes de Bordeaux Saint-Macaire, répartis sur une superficie de 68 ha, répartie en trois Châteaux : le Château de Jayle, le Château les Ancres, le Château Champs de Lucas qui s'étendent sur les communes de Saint Martin de Sescas, Saint Martial, Saint Pierre d'Aurillac. Les terres des trois Châteaux sont essentiellement composées de sols limono-argilo-sableux, limono-argilo-limoneux. Vous allez apprécier cet excellent Bordeaux Château de Jayle Barrique 2012, 95% Cabernet-Sauvignon et 5% Merlot, élevé en barriques pendant 8 mois, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité, un vin ample et savoureux. Le 2010 est excellent aujourd’hui, de belle robe grenat, aux arômes d’épices, de violette et de prune, un vin de bonne base tannique, tout en nuances, de bouche ample. Beau Côtes de Bordeaux Saint Macaire blanc liquoreux 2015, qui fleure bon son Sémillon, de bouche onctueuse mais tout en fraîcheur, où dominent des notes de fruits jaunes et de tilleul, un joli vin qui allie puissance et souplesse, d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, charmeur. Tout en séduction, le Bordeaux blanc sec Plaisir Fruité, 80 % Sémillon, et 20 % Sauvignon, élevé en cuves Inox, étiquette séduisante et moderne, sent les agrumes, un vin classique, au nez à dominante de fruits frais, fin et rond. Il y a aussi leur Crémant de Bordeaux, aux nuances de genêt, avec des notes confites, une cuvée parfumée, de mousse fine, dense, très harmonieuse, pour l’apéritif ou sur une tarte, et ce joli Vin de France Plaisir fruité rosé, 50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon, tout en vivacité et parfumé. Chambres d’hôtes.

Denis Pellé
1 et 2, Jayle
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Téléphone :05 56 63 60 90
Email : contact@vignobles-pelle.com
Site personnel : www.vignobles-pelle.com

Château LANIOTE


Le Château est dans la famille d’Arnaud de la Filolie depuis près de deux siècles. Le vignoble de 5 ha, orienté principalement sud-est, est d’un seul tenant sur le haut du plateau argilo-calcaire de Saint-Émilion. L’encépagement est de 80% de Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, ce qui permet un bon équilibre des caractères olfactifs et gustatifs. L’âge moyen du vignoble est de 35 ans, vendanges manuelles, vinifications traditionnelles avec éraflage total et tri des raisins, cuvaison longue, maîtrise des températures, pressurage vertical modéré, fermentation malolactique en fûts neufs, vieillissement durant 12 mois en fûts de chêne. On est bien au sommet avec leur très beau Saint-Émilion GCC 2015, avec une structure solide en tanins, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, un vin de belle couleur, corsé, typé, aux notes de fruits mûrs (prune, griotte) et de truffe au palais. Le 2014 est généreux, charnu, un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, riche et volumineux en bouche, de très belle évolution comme en atteste ce 2009, splendide, d’une robe pourpre, aux notes de fruits cuits (cassis, framboise) et de cuir, est un vin dense et corsé, avec des tanins riches, fondus, idéal sur un filet de bœuf en croûte ou une poitrine de veau aux olives et safran.

Arnaud et Florence de la Filolie
3, La Niotte
33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 24 70 80
Email : contact@laniote.com
Site personnel : www.laniote.com

Château La ROSE SARRON


L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé de son fils Damien qui veille à la pérennité du vignoble. Le domaine s’étend sur 40 ha, dont 30 ha de rouge et 10 ha de blanc. Damien Rochet nous précise avoir eu une perte de récolte de 70% due au gel, les autres parcelles sont parfaites. En blanc, où se situent les vignes les plus touchées, les Sauvignons ont été gelés, seuls les Sémillons ont résisté. En rouge, les quantités sont plus importantes et les parcelles rescapées d'excellente qualité. Les ventes en 2018 : rouge 2015, blanc 2017, cuvée Damien 2015, cuvée Anaïs 2015, puis 2016. Vous allez aimer ce Graves rouge cuvée Damien 2015, parts égales de Merlot et Cabernet-Sauvignon, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, un vin qui mêle fruit et structure.  Le 2014 poursuit son évolution, un vin d’une belle robe soutenue, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, ample en bouche, généreux, d’une fort jolie structure. Le Graves rouge 2015, charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, vanille), est un vin marqué par les fruits mûrs et les sous-bois, avec une finale persistante. Beau Graves blanc cuvée Anaïs 2015, 60% Sémillon, 40% Sauvignon, dont la fermentation malolactique est faite en partie en fût de chênes, puis élevage en barriques pendant un an, un vin gras, de bouche ample, riche en bouquet d’agrumes, où s’entremêlent, au palais, des notes d’amande et de bruyère, d’une belle persistance. Quant au Graves blanc 2017, majoritaire en Sémillon, le reste en Sauvignon et Muscadelle, il est tout en arômes, parfait avec une marinière de coques ou une tempura de langoustines.

Philippe Rochet
3, Sarrot
33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

CHATEAU DU MASSON


Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, producteurs d'un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est unanimement reconnue. Situé à 8 kilomètres de Saint-Emilion, le vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires, de plateaux de même nature et contigus au fleuve, d’une plaine au sol siliceux avec en fond, les filons de graves de la Dordogne qui se prolongent dans le sous-sol. Grâce à ces différents terroirs, pourvus d’une pléiade de sels minéraux, générateurs d’arômes délicats, le Château du Masson, nectar de finesse légendaire, est un Bordeaux vinifié à l’ancienne qui nécessite beaucoup de surveillance pour effectuer la première mise en bouteille. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2012, charnu, aux senteurs de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs et savoureux. Découvrez également ce très beau Bordeaux rouge Cuvée Passion 2011 (médaillé d’argent aux Concours International des vins de Lyon 2016 et au Challenge International du vin 2016), 65% Merlot, 35% Cabernet-Sauvignon, de belle robe pourpre, un vin généreux, dense, à dominante de petits fruits noirs et de musc, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, de garde. Quant à L’Or Rouge, c’est un Bordeaux Supérieur 2011, qui provient d’un assemblage de Merlot 50%, Cabernet Franc 35% et Malbec 15%. Il possède une belle robe rubis, un nez de fruits frais et épicé, avec une attaque souple en bouche, de beaux fruits rouges et de bons tanins salivants. Issu du même vignoble, le Bordeaux Rosé 2015 «Cuvée Fleur du Mayne» frais et fruité est incomparable sur les crudités, les charcuteries et pour certains clients, sur les fruits de mer. D’autres le dégustent en apéritif ou s’en servent pour faire des cocktails. N’hésitez pas à venir visiter notre site pour plus de renseignements.

Michel, Françoise et Olivier Gautey
1, le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Télécopie :05 57 74 98 63
Email : vignobles.gassies.gautey1@orange.fr
Site : chateaudumasson
Site personnel : www.chateau-du-masson.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château BROWN


En décembre 2004, la famille Mau a repris cette belle propriété, en association avec un businessman hollandais, Cees Dirkzwager. La moitié du vignoble (31 ha) se répartit sur deux croupes graveleuses, parfaitement exposées, au partage de l?Olivier et l?Eau blanche, les deux rivières qui drainaient les Graves. L?une des croupes culmine à vingt-trois mètres d?altitude, à l?extrême sud du domaine. La seconde occupe la moitié nord du domaine. Les parcelles les plus hautes, les mieux drainées, les mieux exposées et les plus précoces, sont consacrées au Cabernet-Sauvignon. Le Merlot occupe un sol argilo-graveleux, et on a réservé aux vignes de blanc les terres les plus argileuses. Jean-Christophe Mau produit des vins qui lui ressemblent : précis, généreux et constants. Il a su donner une nouvelle impulsion à la propriété en la modernisant, développant son image de marque.
?Un millésime et des vendanges atypiques, nous dit Jean-Christophe Mau, qui resteront dans les mémoires avec trois mots qui caracteéisent ce millésime 2017 : précocité, précision et précieux.
D?abord la précocité, puisque le printemps exceptionnellement doux et ensoleillé a entrainé une floraison et une véraison très rapides, suivi de la maturité précoce des raisins. Jamais je n?avais vu au Château Brown des Cabernets-Sauvignons finir leur véraison fin juillet et vendangés intégralement fin Septembre.
Ensuite, il y a l?extrême précision. En effet, le gel printanier qui a touché notre vignoble a engendré une grande hétérogénéité des grappes au sein du vignoble : certaines à maturité optimale se mélangeant avec d?autres plus petites et moins mûres poussées après le gel. Les vendanges à la main ont donc été très techniques et dans certaines parcelles on a donc effectué plusieurs passages pour attendre une meilleure maturité et obtenir de meilleurs volumes. Pour finir, cet épisode de gel ne nous a donné qu?une moitié de récolte comparée à une année dite ?normale?. Historiquement faible, cette récolte est donc très précieuse.?
On patiente avec ce Pessac-Léognan rouge 2015, 55% Cabernet-Sauvignon, 43% Merlot, 2% Petit Verdot, qui développe un nez complexe (fraise des bois, réglisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé et de mûre, de belle base tannique mais soyeux. Le 2014, d?un beau rouge profond, ample et structuré, tout en ampleur tannique, très parfumé au palais avec des nuances de fumé. Le 2013, aux connotations de fruits rouges à noyau, est un vin tout en nuances, au boisé harmonieux. Le 2012 est complet et puissant, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, avec une prédominance de cassis, de mûre et de poivre, très bien équilibré. Le 2011, de robe intense, mêle concentration aromatique et délicatesse, avec ces senteurs d'épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins très équilibrés. 
Superbe Pessac-Léognan blanc 2016, 80% Sémillon et 20% Sauvignon, légèrement épicé, de bouche puissante, sec et généreux à la fois, de robe dorée, alliant finesse et suavité, aux notes persistantes d?amande fraîche et de poire au palais. Le 2015, aux notes d?abricot frais, de narcisse et de fruits secs, gras mais très frais à la fois, de bouche bien équilibrée en acidité, d?une jolie finesse, harmonieux en finale. Le 2014, toujours marqué par son Sauvignon blanc très majoritaire (70%, le reste en Sémillon), associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix, à prévoir, notamment, sur des Saint-Jacques au concombre, sauce corail.

Jean-Christophe Mau
5, allée John Lewis Brown
33850 Léognan
Tél. : 05 56 87 08 10
Email : contact@chateau-brown.com
www.chateau-brown.fr


Château PICHON-COMTESSE


Incontestablement au sommet. Appartient à Roederer. Nicolas Glumineau nous a préparé une dégustation splendide, avec des millésimes majestueux, sur trois décennies !
On commence par ce très grand Pauillac 2015, de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d?humus, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d?un grand équilibre, avec beaucoup d?élégance, de garde. Le 2014 est superbe, très parfumé, un grand vin volumineux, d?une belle couleur pourpre, charnu et parfumé, au nez persistant de petits fruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, avec beaucoup de matière mais tout en distinction. Le 2010 est l?un des plus beaux vins de la presqu?île dans ce millésime de grande race, où l?élégance vient épauler une structure dense, un très grand vin, très classique comme on les aime, où le terroir s?est exprimé tout particulièrement, qu?il faut savoir attendre. Le 2009 suit, un grand vin, encore très jeune, racé, tout en puissance, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges surmûris et de cuir, garant également d?un grand potentiel d?évolution. Le 2005, très corsé, est représentatif de ce millésime atypique bordelais, parfois trop ?chaud?, de bouche flatteuse et riche à la fois, tandis que le 2000, beaucoup plus classique, est particulièrement savoureux, d?une grande intensité au nez comme en bouche (cuir, griotte confite, sous-bois?), gras, un grand vin parfumé, de grande évolution. 
Le 1996 est vraiment exceptionnel, un grand vin très distingué, très fin, ample, aux connotations de cerise confite, de sous-bois et de cannelle, un vin envoûtant, aux tanins enrobés, qui poursuit une fort belle évolution. Le 1995 possède son propre style, dense, complexe, mêlant charpente, élégance et puissance aromatique, de couleur pourpre, avec des nuances de fruits rouges surmûris et de cuir au palais.

Nicolas Glumineau
Pauillac
33250
Tél. : 05 56 59 19 40
Email : pichon@pichon-lalande.com
www.pichon-lalande.com


Clos TRIMOULET


Au sommet. De forte personnalité́, les frè̀res Appollot, Alain et Joë̈l, continuent d?appliquer la mê̂me philosophie que leur pè̀re, Guy Appollot. Des vignerons qui s?adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à̀ l?anticipation, au sens de l?observation et à leur grande expé́rience. Chaque anné́e, ils essayent de tirer la quintessence du millé́sime, avec humilité́, s?effaçant devant la Nature, qui reste reine. ?C?est quand on rentre du très bon raisin que l?on fait du très bon vin? !
?Nous nous investissons beaucoup pour offrir des vins à des prix très intéressants, notre rapport qualité-prix est imbattable, nous tenons à rester dans cette gamme de prix, car nous tenons à ce que le plus grand nombre de consommateurs ait accès à notre vin, à notre appellation de Saint-Émilion Grand Cru. Nous préférons produire des vins de plaisir, nous sommes contre les vins hyper concentrés, notre vin est apprécié et accompagne très bien tout le repas, notre récompense, à nous vignerons, est de voir une bouteille vide, ainsi le vin a plu !?
Vous allez vous faire plaisir avec leur Saint-Émilion GC 2015, très parfumé (humus, griotte mûre), alliant couleur et matière, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre noir, d?une jolie finale finement épicée, un vin d?excellente évolution. 
?Le 2015 est un millésime charnu, poursuit Alain Appollot, structuré, au bon potentiel de garde qu?il faudra laisser un peu vieillir pour vraiment l?apprécier. Il est très typé Saint-Émilion, c?est un très joli millésime avec de la finesse et de l?élégance. Arômes bien présents de fruits rouges et même de fruits noirs, très jolie couleur profonde.?
Le 2014, médaille d?Or, au nez délicat, mêlant puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d?une grande harmonie, séveux, généreux aux papilles. Le 2013, mé́daille d?Argent Bordeaux, se goûte parfaitement, de robe rubis profond, généreux, un vin persistant au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins fins, aux connotations de cassis mûr et de truffe en finale, à pré́voir avec des côtelettes d'agneau aux aubergines frites ou des cèpes.
Le 2012, mé́daille d?Or Bordeaux, coloré et très parfumé, d?une jolie concentration en bouche, a des notes de fruits rouges et de ré́glisse, un vin bien charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches. Le 2011, lui aussi médaille d?Or Bordeaux, est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux tanins amples, au nez complexe (violette, fraise des bois), est très chaleureux.

Guy, Alain et Joël Appollot
3, Trimoulet
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 24 71 96
Email : contact@clos-trimoulet.com
www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet
www.clos-trimoulet.com



> Les précédentes éditions

Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017

 



Château de CHANTEGRIVE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château DARIUS


Château BEAUREGARD


Château de CÔME


Château BELLEGRAVE


Château de VALOIS


Château FONBADET


Château La ROSE-POURRET


Château MAZEYRES


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château HAUT-CALENS


Château du MOULIN VIEUX


Château BOUSCAUT


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Domaine CHALET de GERMIGNAN


DUCLOT


Château PLINCE


Château FONTESTEAU


Château PENIN


Château MAUVINON


Château CANON-CHAIGNEAU


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château SAINT-HILAIRE


Château PASCAUD


Château HAUT-MARBUZET


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château CHENE-VIEUX


Château La MARZELLE


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château HAUT-MACÔ


Château BELLE GARDE


Château VALENTIN


Château BOUTILLON



CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE DE LA RENAUDIE


HENRY NATTER


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE PICHARD


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE CRET DES GARANCHES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales