Vins Bordeaux

Edition du 26/05/2015
 

Château SMITH-HAUT-LAFITTE

Rare

Château SMITH-HAUT-LAFITTE

Au sommet. 


Daniel et Florence Cathiard fêtent leur 25e anniversaire ici et peuvent être satisfaits du travail accompli. “Sur l’ensemble du vignoble, nous dit Daniel Cathiard, nous avons utilisé des photographies satellites au service du zonage et de la maturité des raisins. Ainsi, nous avons un véritable patchwork regroupant avec exactitude les sols et le fonctionnement de la plante, ce qui permet d’être plus précis lors de la conduite du vignoble et des vendanges. Grâce au GPS, nous savons exactement les zones à traiter. Notre tri optique (Vistalys), trie les raisins après les avoir pris en photo, puis analyse chaque baie en fonction des paramètres demandés. Smith Haut Lafitte travaille selon l’Economie Circulaire, nouveau modèle économique, écologique, local et sociétal, en marge du système linéaire “extraire-fabriquer-consommer-jeter” à bout de souffle, dans le but de produire un vin d’exception : en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières et des ressources d’énergies non renouvelables; en transformant les déchets en matières premières recyclées; en réfléchissant à l’éco-conception de nos produits et en prévoyant leur réutilisation possible.” Sur place, dégustation des blancs et rouges : Le Pessac-Léognan blanc 2013 est très gras, suave, encore fermé, il faut lui laisser du temps. Le 2012, lui, est beaucoup plus vif, fin, franc, limpide, de bouche florale intense, un très joli vin comme le 2011, ample, complexe, avec des nuances de genêt et de poire. Le 2007, qui sent les fruits secs et le musc, avec des connotations d’écorce d’orange, parvient à maturité. Le Pessac-Léognan rouge 2012 est flatteur, généreux, dense et ferme à dominante de pruneau, de cannelle, qui associe puissance et distinction, et poursuit son évolution. Plus riche, le 2011 développe des arômes caractéristiques d’épices, de griotte et de truffe, un vin aux tanins bien équilibrés, avec beaucoup de souplesse en bouche. Le 2010 a plus d’acidité, ce qui lui promet une belle évolution, un vin intense qui associe puissance et distinction, où dominé par les fruits mûrs et le poivre, encore jeune comme le 2009, classique de ce beau millésime, de bouche généreuse, dense et ferme, à dominante de pruneau, de cannelle, mêlant puissance et distinction. Très beau 2005, élégant mais puissant, au nez de prune et de violette et une pointe d’épices douces, charnu, tout en subtilité, vraiment remarquable.

   

Château SMITH-HAUT-LAFITTE

Daniel et Florence Cathiard

33650 Martillac
Téléphone : 05 57 83 11 22
Télécopie : 05 57 83 11 21
Email : smith-haut-lafitte@smith-haut-lafitte.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(HAUT-BRION (PL) (b))
(LA MISSION HAUT-BRION (PL))
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
GRANDMAISON (PL)
SMITH-HAUT-LAFITTE (PL) (b)
GRAND BOS
HAUT-LAGRANGE (PL)
OLIVIER (PL) (b)
RAHOUL
ROSE SARRON (b)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
BOUSCAUT (PL)
CARBONNIEUX (PL)
CHANTEGRIVE (b)
SOLITUDE (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
LUCHEY-HALDE (PL)
DE MAUVES (b)
TOULOUZE (Graves de Vayres)
LE TUQUET (b)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(HAUT-BAILLY (PL))
HAUT-CALENS
HAUT-MARAY
LAFARGUE (PL)
ROUGEMONT
VIMONT (b)
EYRAN (PL)*
SAINT-AGRÈVES
CALLAC
ESPIOT
HAUT-PLANTADE (PL)
PEYREBLANQUES
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)
D'ARRICAUD (b)
BLANCHERIE
Clos BELLEVUE
CAILLIVET
FOUGÈRES (b)
GRAVIÈRES
SAINT-ROBERT (b)
BICHON-CASSIGNOLS
BRONDELLE (b)
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
CAILLOUX DE VALGUY
(SEGUIN (PL))



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA PERRUCADE)
ARGUIN
BEL AIR (Grave de Vayres)*
(CAZEBONNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(HAUT-REYS)
GRAND ABORD*
SEUIL
SANSARIC

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

> Nos coups de cœur de la semaine

Château LOUPIAC-GAUDIET


Toujours au sommet de son appellation (voir le Classement). Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 4 générations à la famille du propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction. Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L’encépagement est très classique (80% Sémillon et 20% Sauvignon). Remarquable Loupiac Château Loupiac-Gaudiet 2011, de robe brillante et limpide, de bouche savoureuse, avec cette suavité bien caractéristique, intense, aux nuances de brioche et de pêche cuite, de garde. Beau 2010, de belle couleur dorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés, mêlant délicatesse et intensité. Beau 2009, suave, de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits cuits, tout en persistance, d’une belle longueur, de “Comme ses vieux aînés 1929, 1949, 1959, précise-t-on, ce millésime fait, sans nul doute, partie des grands de la propriété. Le Botrytis s’est développé de manière très homogène. Le vin dont la couleur est déjà soutenue est une explosion de fruits exotiques. Sans lourdeur la bouche est déjà parfaitement équilibrée offrant fraîcheur et fruité.” Exceptionnel 2007, un vin ample au nez comme au palais, aux notes discrètes de citron confit et de fleurs blanches, frais et onctueux à la fois, très bien équilibré, de bouche pleine, un vin qui poursuit sa belle évolution. Le 2003, gras, aux senteurs tenaces, d’un grand classicisme, tout en finesse aromatique (petits fruits frais, noix, pain grillé), poursuit une belle évolution.

Daniel et Marie-Laurence Sanfourche

33410 Loupiac
Téléphone :05 56 62 99 88
Télécopie :05 56 62 60 13
Email : chateau-loupiacgaudiet@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauloupiacgaudiet
Site personnel : www.chateau-loupiac-gaudiet.com

Château La ROSE SARRON


Au sommet. L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s’étend sur 35 ha, dont 25 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. Vous aimerez le Graves rouge cuvée Damien 2012, de couleur grenat profond, aux connotations de mûre, de sous-bois et de violette, volumineux aux papilles, qui mêle finesse et charpente, avec des tanins veloutés. Excellent Graves rouge 2012, de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits (cassis, groseille), riche et souple à la fois. Il y a également ce remarquable Graves blanc cuvée Anaïs 2013, suave, fin, avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme, vraiment très réussi, d’une longue finale, un vin qui demande une cuisine raffinée, comme des escalopes de veau à la crème, par exemple. Beau 2012, délicat, d’une grande persistance aromatique, à la fois riche et fin, de bouche nuancée où se retrouvent la bruyère et les fruits mûrs, sec et gras à la fois. Joli Graves blanc 2013, de belle robe, rond mais d'une belle acidité, typé et aromatique, tout en vivacité, parfait sur une parillada de poissons.

Philippe Rochet

33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Télécopie :05 56 63 52 31
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

Château BROWN


En décembre 2004, la famille Mau a repris cette belle propriété. La moitié du vignoble (25 ha) se répartit sur deux croupes graveleuses, parfaitement exposées, au partage de l’Olivier et l’Eau blanche, les deux rivières qui drainaient les Graves. Une des croupes culmine à vingt-trois mètres d’altitude, à l’extrême sud du domaine. La seconde occupe la moitié nord du domaine. Les parcelles les plus hautes, les mieux drainées, les mieux exposées et les plus précoces, sont consacrées au Cabernet-Sauvignon. Le Merlot occupe un sol argilo-graveleux, et on a réservé aux vignes de blanc les terres les plus argileuses. Vous apprécierez ce Pessac-Léognan rouge 2012, complet et puissant, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche, avec une prédominance de cassis, de mûre et de poivre, très bien équilibré. Le 2011, de robe intense, mêle concentration aromatique et délicatesse, avec ces senteurs d'épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins très équilibrés.  Beau 2010, très classique, de bouche corsée, avec des nuances de groseille, de cassis et de cuir, un vin complexe, très parfumé, concentré, aux tanins puissants et fins à la fois, charnu, savoureux, de garde. Le Pessac-Léognan blanc 2013, marqué par son Sauvignon blanc très majoritaire (70%, le reste en Sémillon), nerveux comme il le faut, aux nuances d’agrumes et de grillé, de bouche ample. Excellent 2012, très charmeur, au nez délicat où se mêlent des notes d’amande et de chèvrefeuille, un vin de bouche complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse, de robe d’un bel aspect jaune, parfait sur une truite pochée en sauce. Goûtez le Brown Bordeaux rosé 2013, bien vinifié, de bouche gourmande et fruitée, tout en rondeur. 

Jean-Christophe Mau
5, avenue de la Liberté
33850 Léognan
Téléphone :05 56 87 08 10
Télécopie :05 56 87 87 34
Email : contact@chateau-brown.com
Site personnel : www.chateau-brown.fr

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Et leur Haut-Médoc 2009 est généreux et persistant, très bien élevé, de belle robe soutenue, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, vraiment très réussi, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé comme il se doit. Le 2008, classique, est riche et élégant à la fois, de couleur intense, ample et parfumé, typé et ferme, qu’il faut savoir attendre pour mesurer son potentiel.

Riffaud Père et Fils
32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Télécopie :05 56 41 95 36
Email : lesouleystecroix@vinsdusiecle.com
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de L'ÉGLISE


Le vignoble se trouve à l’ombre du clocher de Pomerol, il est le plus ancien de l’appellation (1589). Vendu en 1793 comme bien d’Église, il restera longtemps dans la même famille avant d’être acquis en 1973 par la famille Castéja.
Vous aimerez ce Pomerol 2011, de bouche classique, corsé et gras, associant structure et élégance, parfumé (cassis, cannelle, poivre), dense et charnu, de grande charpente, de belle couleur pourpre, de fort bonne évolution. Le 2010 est vraiment remarquable, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d’excellente garde. Le 2009, de robe sombre, est complet, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde mais déjà tout en charme. Le 2008, de belle robe grenat, une belle réussite, très représentatif du millésime, aux nuances de fruits rouges mûrs et d’épices, dense en bouche, est très bien charpenté. Beau 2006, qui sent les fruits macérés (cerise, cassis) et l’humus, ample et très persistant en finale avec des connotations de poivre, de garde.
Il y a aussi ce Pomerol la Croix du Casse 2011, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, charnu et concentré, de bouche ample aux notes de pruneau et de sous-bois. Même propriétaire que le Château Trotte Vieille.

Philippe Castéja

Château LA ROSE BRANA


La famille Ollier labourait ses vignes quand lui vint le nom de sa modeste propriété. Elle se trouvait alors sur la parcelle nommée Brana (étymologiquement : petite clairière / endroit où il fait bon vivre) qui était bordée de rosiers rouges en fleurs. Depuis, la petite propriété s’est agrandie et s’étend à présent sur 32 ha dont 25 d’un seul tenant. Cinq générations se sont succédées et ce sont aujourd’hui Christian Ollier et sa fille Coralie qui dirigent La Rose Brana.
Leur Saint-Estèphe 2011, alliant finesse et concentration, au nez très intense (mûre, griotte), de bouche subtilement épicée, un vin complexe, d’une belle finale où se décèlent le musc, la groseille et le cuir. Beau 2010, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse. Le 2009, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, est classique et puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue (18 €).  

Christian et Coralie Ollier

Château LOIRAC


La surface plantée est de 12.43 ha soit 60% en Cabernet-Sauvignon et 40% en Merlot noir. Vendange mécanique avec tris successifs. Vinification traditionnelle, élevage en barriques, en volume variable suivant les millésimes, chêne d'origines française et américaine. La durée d'élevage varie de 12 à 15 mois en fonction des caractéristiques du millésime.
Cela donne ce Médoc Cru Bourgeois 2009, de couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits rouges mûrs, charpenté et riche, encore marqué par le bois, qu'il faut laisser évoluer. Redégustés cette année, le 2006, au nez intense de pruneau et les sous-bois, tout en arômes, qui marie parfaitement richesse et finesse, aux tanins veloutés, tout en bouche, et le 2003, charnu et concentré, riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d'humus, d'une grande harmonie. Pas de raison d'hésiter.
Sébastien Fraysse
1, route de Queyrac
33590 Jau-Dignac-et-Loirac
Tél. : 09 75 94 43 55 et 06 08 46 68 21
Fax : 05 56 73 98 22
Email : chateau-loirac@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012

 



Château de CRAIN


Château des GRAVIÈRES


Château de la GRENIERE


Château CORNEMPS


Château DESMIRAIL


Château BELLEGRAVE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château BOUTILLON


Château VALENTIN


Château CANON-CHAIGNEAU


Château Les GRAVES


Château HAUT-MACÔ


Château PIRON


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château VIEUX RIVALLON


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château Le CAILLOU


Domaine de VIAUD


Château LAROQUE


Château LAFLEUR du ROY


Château de COUDOT


Château HAUT FERRAND



CHATEAU HOURBANON


CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHAMPAGNE GREMILLET


CHAMPAGNE GOSSET


CHARLES SCHLERET


HENRY NATTER


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHAMPAGNE LIONNEL CARREAU


CLOS SAINT-PIERRE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales