Vins Bordeaux

Edition du 30/08/2016
 

Château LESPAULT-MARTILLAC

Rare

Château LESPAULT-MARTILLAC


Ici, tout comme à Chevalier, le vignoble, avec ses huit hectares d’un seul tenant dont un de blanc, est traité comme un jardin… Désherbants et engrais chimiques sont proscrits. Les sols, labourés, sont exclusivement enrichis de compost végétal et la protection du vignoble est assurée par des méthodes biologiques comme la « confusion sexuelle » pour lutter contre le ver de la grappe. Nous procédons à une gestion parcellaire très affinée, qui permet de prendre en compte les plus intimes variations du terroir ainsi que les données climatiques propres au millésime. Nous apportons ainsi à la récolte la plus-value d’une grande précision, notamment dans les millésimes difficiles, approche qui, je crois pouvoir l'affirmer, n'est nulle part aussi poussée que sur nos domaines. La nouvelle structure du chai, nous l’avons conçue pour prodiguer au vin de Lespault-Martillac le traitement réservé aux plus grands crus de Bordeaux. Le potentiel du terroir le méritait! Notamment, afin de prendre en compte avec précision la gestion parcellaire du vignoble, nous avons mis en place une batterie de petites cuves de 60 et 80 hectolitres, dont le remplissage s’effectue par gravité. Le processus d’extraction s’inspire largement des grands principes qui sont les nôtres : précision de l’approche et des gestes, respect de la pureté du fruit, extraction mesurée à l’aune du millésime… A Lespault-Martillac, désormais, tout comme à Chevalier, les phases de vinification du vin blanc se déroulent exclusivement en barriques et l’élevage, sur lies, est assorti de bâtonnages réguliers. Concernant le vin rouge, notre priorité est de préserver la parfaite intégrité du fruit et notamment de la peau, facteur de qualité de la trame tannique. Remontages et pigeages sont faits manuellement. Je précise que le vin rouge, lui aussi, est élevé sur lies pendant les premiers mois...” On se fait donc plaisir avec ce Pessac-Léognan blanc 2013, 80% Sauvignon blanc, 20 % Sémillon, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave en bouche, d’une jolie finale, tout en séduction.  Le Pessac-Léognan rouge 2013, 60% Merlot, 22% Cabernet-Sauvignon, 13% Petit Verdot, 5% Malbec, harmonieux, gras, au bouquet subtil, aux notes de sous-bois et de fruits rouges cuits, développe une bouche intense, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, un vin à ouvrir sur des mets épicés.

   

Château LESPAULT-MARTILLAC

Propriétaire : Famille Jean-Claude Bolleau Administrateur Gérant : Olivier Berna
5, Impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@lespault-martillac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PIOTE
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
GALAND
LATOUR LAGUENS
BÉCHEREAU
BARAIL
CRANNE
PAILLETTE
LAMOTHE VINCENT
BURLIGA
JAYLE
LISENNES
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FONTBONNE (BX)
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
BALLAN-LARQUETTE (BX)
LE SEPE
(MAISON NOBLE)
BASTIAN
MAUBATS
CROIX DE QUEYNAC
LARTIGUE-CÈDRES
TUILERIE du PUY
BUISSON
(LAUBERTRIE (BX))
(VRILLE TETUE)
FONT-VIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
VRAI CAILLOU*
ARRAS
CASTENET
(PIERRAIL)
(REIGNAC)
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FARIZEAU*
SAINTE-BARBE*
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
LES MARÉCHAUX (BX)
PRIEURÉ MARQUET
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(GRAND PARIS*)
HAUT GAUSSENS
(LAVILLE)
(CANET (BX))
(CROIX DE ROCHE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA FLEUR HAUT GAUSSENS*
BRANDE-BERGÈRE*
HAUT POUGNAN (BX)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de VIAUD


Un domaine de 16 ha, sur sables et graves, 85% Merlot noir, 15% Cabernet franc. Labours et vinifications traditionnels. Savoureux Lalande-de-Pomerol 2012, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Le 2009 est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois. Le 2011, au nez délicat où dominent la prune et les épices, aux tanins mûrs, d'une jolie finale, est un vin qui a de la charpente mais tout en élégance. Beau 2010, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, où prédominent le cassis et les sous-bois, charpenté, ample, d’une belle persistance, dans la lignée du 2009, structuré, bien corsé, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais présents à la fois, de robe pourpre. Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces senteurs de mûre et de musc en finale, de garde. Le 2007, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un vin de belle couleur pourpre, bien charpenté, ample, légèrement épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries. Excellent 2006, de teinte grenat foncé, avec ce nez d’épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, parfumé en bouche, aux tanins intenses mais soyeux, un vin persistant et riche. Il y a aussi ce 2003, alliant ampleur et parfums, un vin d’une jolie concentration, aux connotations de petits fruits mûrs et de truffe, de bouche souple.

Lucette Bielle

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 12
Télécopie :05 57 25 10 14
Email : bielle@wanadoo.fr
Site personnel : www.viaud.com

Château LAUDUC


Domaine de 100 ha, situés sur 8 communes bordelaises, sur des coteaux, à dominante argilo-calcaires et graveleux. Beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2012, élevé en barriques 15 mois, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin classique, de très bonne structure, fin mais avec de la matière, aux tanins amples, de bonne évolution. Le Bordeaux Supérieur Tradition 2012, tout en bouche, aux tanins savoureux, au nez de petits fruits (mûre, cassis), allie finesse et charpente. Excellent Bordeaux blanc 2015, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes de coing et de lis, de bouche fine et persistante. Très joli Clairet 2015, aux nuances de fraise et de poire, avec cette pointe de nervosité présente, d’une jolie souplesse en bouche, avec une finale épicée, très flatteur comme le rosé 2015, qui sent la rose et la mûre, parfait sur des gougères ou des rougets grillés. Goûtez le Château Flamand Bellevue rouge 2015, tout en bouche, aux tanins souples mais riches, dense, d'une belle longueur, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices.

Famille Grandeau
Domaine de Bellevue - 8, chemin de la Peyre
33370 Tresses
Téléphone :05 57 34 43 56
Télécopie :05 57 34 43 58
Email : m.grandeau@lauduc.fr
Site personnel : www.lauduc.fr

Château BRONDELLE


Passe dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés cette année, et c’est mérité pour ce vigneron sympathique et passionné. On le voit avec ce Graves Grand Vin rouge 2012, de bouche riche, aux notes de mûre et d’humus, un vin corsé et savoureux, tout en ron- deur, ample et distingué. Excellent 2011, char- penté, harmonieux, bien caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation, corsé mais souple, bien structuré, aux tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre. Beau 2010, d’un beau rouge profond, concentré, ample, velouté et fruité en bouche, aux tanins ronds et puissants à la fois, un vin qui associe richesse et harmonie, de très bonne évolution. Le Grand Vin blanc 2013, 60% Sauvignon, 40% Sémillon, macération pelliculaire, bâtonnages régulier pendant 6 mois, est remarquable, au nez fin (fougère, pomme), ample, parfumé et persistant, de bouche dense. Le Classic blanc 2014, dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, et le Classic rouge 2014, de belle robe soutenue, aux tanins riches, aux connotations de fruits frais et de sous-bois. Goûtez son Sauternes Château Fontaine.

Jean-Noël Belloc

33210 Langon
Téléphone :05 56 62 38 14
Télécopie :05 56 62 23 14
Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr

SCEA CHATEAU CAILLIVET


Au sein de l’appellation Graves, le Château CAILLIVET, à 35 km au sud de Bordeaux, domine la vallée de la Garonne et ses vignobles. Sur ce terroir d’exception sont cultivés 7,5 ha en rouge et 4 ha en blanc. Travaillée en agriculture raisonnée, la vigne et le suivi permanent permettent aux vins de la propriété de remporter de nombreuses récompenses : Millésime rouge 2011 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2014, Millésime rouge 2012 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2015. Nous serons heureux de vous les faire découvrir, avec ou sans rendez, par une dégustation dans une ambiance chaleureuse et familiale. Voilà un savoureux Graves rouge 2012 (60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon), élevé en fûts de chêne, souple et soyeux, avec une structure tannique puissante, un bouquet de fruits noirs et de poivre, d’une finale persistante et boisée, qui mérite d’être attendu pour profiter de son potentiel. Le 2011 de couleur rubis, de bouche classique, de charpente soutenue, est riche et parfumé, avec ses tanins ronds et mûrs, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, parfait sur une entrecôte à la Bordelaise. Le 2010, aux notes de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, alliant charpente et rondeur, complexe, très persistant, de belle évolution. Le Graves rouge In 2012, complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, est un vin harmonieux, d’une jolie robe groseille, de bouche classique.


Lieu-dit Caillivet
33210 Mazères
Téléphone :+33(0)5 56 76 23 19
Email : chateaucaillivet@vinsdusiecle.com
Site : chateaucaillivet
Site personnel : www.chateau-caillivet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château VRAI CAILLOU


Joli Bordeaux Supérieur 2013, sol argilo-calcaire, 55% Merlot, 25% Cabernet-Sauvignon, 20% Cabernet franc, où domine l’élégance et la finesse, aux notes de truffe et de fraise des bois, d’un beau rouge profond, riche en bouche, ample et structuré. 
Le 2012 est de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’excellente évolution. Le 2011, de couleur pourpre, aux tanins savoureux, est très parfumé (mûre, épices…), qui associe puissance et finesse au palais. Le 2010 est de robe grenat intense, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, très bien vinifié, riche et ample.
L’Entre-Deux-Mers 2014, 45% Sauvignon, 35% Sémillon, 20 % Sauvignon gris, macération pelliculaire, élevage sur lies, au bouquet fleuri, avec des notes de noix et de poire au palais, est de bouche gourmande (9 e). Voir le Saint-Émilion Château Darius.

Philippe et Christelle de Meillac

Château BOUSCAUT


Au Sommet. Si le vignoble de Bouscaut existe depuis le XVIIe siècle, il est acquis en 1979 par Lucien Lurton, l’une des grandes “figures” bordelaises et propriétaire d'une dizaine d’autres crus de référence (Brane, Climens...).
Aujourd'hui, c’est sa fille, Sophie Lurton, à qui il a donné la propriété en 1992, qui est aux commandes. Depuis, elle s'attache avec son mari Laurent Cogombles, lui-même ingénieur Enita, à extraire le meilleur de ce terroir très original, essentiellement composé de terres argilo-graveleuses, sur socle calcaire. En 2011, un nouveau chai à barriques de 300m2 dont les murs extérieurs sont couverts de douelles de barriques est sorti de terre tandis que l'ensemble des installations était rénové avec l'architecte Arnaud Boulain.
En rouges, son Pessac-Léognan GCC 2013, Merlot, Cabernet-Sauvignon et Malbec, vignes de 35 ans en moyenne, vinifié en cuves Inox et béton, élevage en barriques de chêne (40% neuves), est tout en couleur et en matière, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins riches, d’un beau rubis foncé, un vin ample et épicé en bouche. Le 2012 dégage un nez de mûre et de fumé, aux connotations complexes de mûre et de poivre en bouche, de couleur soutenue, d'une finale à la fois puissante et ronde. Le 2011 est toujours l’une des plus jolies bouteilles de ce millésime, avec cette robe pourpre profonde, ce nez de fruits rouges (cerise, prune) et de cannelle, aux tanins arrondis, un vin long en bouche mêlant fraîcheur et maturité, qui poursuit une jolie évolution. Le 2010 est remarquable, dense, séveux, de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, alliant couleur et matière, de garde comme ce 2009, puissant et charnu, où s’entremêlent les fruits macérés et une pointe de poivre rose, opulent.
Superbe 2008, ample, riche, au bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, solide mais très délicat, vraiment remarquable aujourd’hui. On poursuit avec un 2007, rond, plus facile, qui parvient à maturité. Le 2006 est très classique, très typé de son appellation et du millésime, chaleureux, fondu, avec de jolis tanins. 
Le 2005, lui, déploie tout son charme après un carafage, un vin aux tanins complets, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de framboise cuite, de musc et de prune, de grande charpente et d’une belle harmonie en finale, encore jeune. Le 2004 se goûte très bien, rond, parfumé, tout en charme, tandis que le 2003 parvient à maturité, avec ces connotations légèrement giboyeuses. Quant au 2002, il est remarquable, typé, tout en bouche avec ces senteurs d’humus et de cassis très mûr.
Le Pessac-Léognan blanc 2014, 60% Sauvignon et 40% Sémillon, âge moyen des vignes de 35 ans, fermentation et élevage avec bâtonnage en barriques de chêne neuves (45%), à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, est un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche, vraiment très séduisant. Le 2013, frais et suave à la fois, très bien fait, tout en bouche, d’une très bonne persistance aromatique, est un vin à ouvrir sur des fruits de mer. Le 2012 est déjà très agréable, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale. Le 2011 est superbe, très parfumé (pêche, coing, narcisse), d’une bouche particulièrement séduisante, soyeuse, savoureuse. Le 2010 est gras, dense, avec des connotations discrètes de fruits secs, assez classique du style Bouscaut, encore jeune, tandis que le 2009 se dévoile plus rapidement, avec une bouche florale et légèrement musquée, très agréable. Le 2008 se démarque de la série, avec un nez complexe (cire d’abeille, gâteaux secs), moins typique de Bouscaut, mais très harmonieux néanmoins. Le 2007 est plus neutre, assez léger. Le 2006 relance les papilles avec une ampleur certaine, une saveur délicate (agrumes mûrs, noisette), et une belle persistance d’arômes au palais. 
Le 2005 est formidable : dense, complet, parfumé, racé, il a tout pour lui, comme le 2004, plus fin, légèrement vanillé au nez comme en bouche, particulièrement savoureux aujourd’hui. Comme le 2005, le 2003 se goûte vraiment remarquablement, il est harmonieux, gras, développe des nuances exquises, au nez comme au palais. Le 2002, plus souple, de très belle robe, possède son propre charme, un très joli vin où s’entremêlent le chèvrefeuille et la poire, le musc et le grillé, ample et délicieux.

Sophie Lurton
1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Tél. : 05 57 83 12 20
Fax : 05 56 83 12 21
Email : cb@chateau-bouscaut.com
www.chateau-bouscaut.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château SAINT AHON


Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIIe siècle, le Château Saint Ahon, est l’un des cinq derniers domaines viticoles de la commune de Blanquefort, établi sur 40 ha, dont 31 de vignes, l’ensemble situé à 25 minutes du centre de Bordeaux. En 2003, Nicolas et Françoise Chodron de Courcel choisissent de quitter Paris avec leurs enfants pour s’installer à Saint Ahon et redessiner un avenir à la propriété dans le contexte bien engagé de la crise viticole. Depuis l’été 2011, le Château Saint Ahon ouvre définitivement ses portes à l’œnotourisme avec “La Petite Boutique de Saint Ahon”, une boutique de vins et d’épicerie fine, et “Les Jardins de Mirabel”, un parcours œno-ludique au coeur de la propriété. Ces deux activités viennent compléter et parfaire l’offre oenotouristique déjà existante. Aujourd’hui, le château compte deux nouveaux gîtes et une aire de stationnement de camping-car !
Le domaine est conduit en agriculture raisonnée depuis 2005 et se trouve encore aujourd’hui dans une phase de restructuration profonde et qualitative. En effet, les porte-greffes et cépages sont choisis en fonction des différentes typicités de sols. En 2013, la certification Haute Valeur Environnementale niveau 3 vient récompenser tous ces efforts en matière d’agriculture raisonnée.
“Millésime 2013 : petite quantité et sélection drastique expliquent un millésime agréable, harmonieux, fin, raconte Nicolas de Courcel. Pour le 2014, les assemblages ont commencé, il démarre son élevage en barriques. Qualité et quantité sont réunies, bel équilibre, harmonieux.”
En effet, ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2013, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot, de bouche charnue et poivrée, est de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, tout en charme (13,50 €, il les vaut bien). Beau 2012, de bouche riche et harmonieuse, aux nuances fruitées et épicées, aux tanins mûrs et pleins, classique et puissant, élégant, avec de la matière (14 €). Savoureux 2011, médaille d’Argent au concours de Paris, ample, tout en bouche, une réussite, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois. Remarquable 2010, médaille d’Or au Concours de Paris, beau vin de robe pourpre, bien volumineux, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, de garde, à prévoir sur des grenadins de veau chasseur ou une entrecôte à la moëlle.
Goûtez le Haut-Médoc Colbert Cannet 2012, 50% Cabernet-Sauvignon et 50% Merlot, élevage pendant 10 à 12 en cuves, aux arômes de fruits rouges mûrs dominants, de bouche ronde et ample soutenue par de jolis tanins, est un vin classique et bien charpenté (7,90 €).

Françoise et Nicolas De Courcel

> Les précédentes éditions

Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015

 



Château de La GRENIERE


Château ORISSE du CASSE


Château PLANTIER ROSE


Château LUCHEY-HALDE


Château PENIN


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château ROUGEMONT


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château PANCHILLE


Château La ROSE- POURRET


Château LOIRAC


Château de PIOTE


Château BOURSEAU


Château BELLE GARDE


CLOS DES LUNES


Château LESTAGE-DARQUIER


Château LAGRANGE Les TOURS


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château DOYAC


Château CANTENAC


Château HOURTIN-DUCASSE


Château des GRAVIÈRES


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château CHENE-VIEUX


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château CORNEMPS



DOMAINE DE ROSIERS


CHARLES SCHLERET


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE VINCENT BACHELET


HENRY NATTER


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE LAUBERTRIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales