Vins Bordeaux

Edition du 30/10/2012

Les Bordeaux en direct de la propriété par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

BORDEAUX
Château PENIN
Passe à la tête des Premiers Grands Vins Classés de son appellation. Un domaine de 40 ha de vignes, ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château LESTRILLE-CAPMARTIN
Excellent Bordeaux Supérieur cuvée Tradition 2009, corsé, qui sent bon la fraise des bois mûre et ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château de La GRENIÈRE
Toujours au sommet de son appellation. L'origine du château remonte au XVIIe siècle. Représentant ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château HOURBANON
Un vignoble de13 ha conduit dans le respect de la tradition médocaine : labours, amendements ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château BOSSUET
Située sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe de ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


LES SAVOUREUX CHATEAUX DES VIGNOBLES BRUNOT

Coup de cœur

Château PIGANEAU

D’origine corrézienne, la famille Brunot s’est implantée dans le vignoble Saint-Émilionnais en 1922. Jean-Baptiste Brunot et son fils Vincent gèrent l’ensemble des propriétés. Quatre belles propriétés complémentaires qui offrent une belle gamme de vins élevés dans la plus pure tradition.


Le Château Piganeau est un Saint-Émilion Grand Cru de 6 hectares bénéficiant d’un terroir gravelo-sableux complanté de Merlot (83%) et de Cabernet-Franc (17%). Le vin, vieilli en barriques neuves, est souple, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance. Le Château Tour de Grenet est un joli vignoble de 26 hectares planté sur un terroir argilo-calcaire situé sur les plus hauts coteaux de la région, dans l’appellation Lussac Saint-Émilion. Les vignes bénéficient d’un ensoleillement permanent, ce qui assure une maturation exceptionnelle. Le vin est corsé, avec des arômes de fruits rouges, d’humus, d’épices, tannique et ample en bouche, de longue garde. Le vieillissement s’effectue en cuves et en fûts durant 18 mois. Le Château Maledan est un Bordeaux rouge issu d’un vignoble situé entre Dordogne et Garonne, sur un plateau élevé, composé d’un sol argilo-graveleux avec par endroit de l’alios, qui confère des vins bien équilibrés et souples, avec des arômes de fruits rouges mûrs. Enfin, le Château Le Gravillot, qui tire son nom de son sous-sol composé de graves, ces gros cailloux qui favorisent le drainage naturel de la vigne et le mûrissement des raisins par réflexion du soleil, un petit vignoble situé sur le plateau de Néac dans l’appellation Lalande-de-Pomerol. Le vin est concentré, bien équilibré et rond avec des arômes fondus de boisé et de petits fruits rouges mûrs.

   

LES SAVOUREUX CHATEAUX DES VIGNOBLES BRUNOT

Jean-Baptiste et Vincent Brunot
1, Jean-Melin
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 09 99
Télécopie : 05 57 55 09 95
Email : vignobles.brunot@wanadoo.fr




> Le palmares des vins

CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
CLOS DU NOTAIRE
GRISSAC
HAUT-MACO
MOULIN VIEUX
COLBERT
CROUTE-CHARLUS
HAUT-MOUSSEAU
TOUR DE COLIN
GRAND-MAISON
L'HOSPITAL
LAMBLIN
PUY D'AMOUR
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX
BRETHOUS
GENISSON
JUGE
RICAUD
BAVOLIER
CAILLAVET
PAYRE
ANNICHE
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
COURTADE-DUBUC
SAINT-AMAND
COTES-DE-CASTILLON
PUYFROMAGE (Francs)
ARTHUS
HAUT-BEYNAT
PREMIERES-COTES
DE-BLAYE
BERTHENON
HAUT-BOURCIER
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
BOTTE
Les GRAVES
GRAVES D'ARDONNEAU
HAIE
LAGARDE
PETIT BOYER


DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
REYNAUD*
LA CROIX-DAVIDS
(MONTEBERIOT)
PLAISANCE
TOURS SEGUY
LA TUILIÈRE
LE BREUIL
VIAUD
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

CARIGNAN*
(LAMOTHE de HAUX)
MELIN
FARIZEAU
(GRIMONT)
(BARREYRE)
LA CROIX BOUEY
FRACHET
MAZETIER
COTES-DE-CASTILLON
BEL-AIR
CASTEGENS*
(CLOS VIEUX ROCHERS)
CHAINCHON
FILLIOL
PUY-GARANCE
PREMIERES-COTES
DE-BLAYE


ABBAYE*
BOIS VERT*
BELLEVUE-GAZIN
BERGERE-BRIMAUD
GIGOTERIE
HAUT-BACON
HAUT-COLOMBIER
(PETITS-ARNAUDS)
TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
(LES HEAUMES)
(MONTAIGUT)
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

JOURDAN
(MONTGAILLARD)
PENEAU
(PIC*)
CAVE QUINSAC
COTES-DE-CASTILLON
PREMIERES-COTES
DE-BLAYE


BOURDILLOT
(LES CHAUMES)
(GRAND-BARRAIL)
LARDIÈRE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


> Nos coups de cœur de la semaine

Château MELIN


Le vignoble Modet est le résultat du travail acharné de la famille Modet depuis 1850, pour parvenir à regrouper le Domaine Melin et le Château Constantin, deux domaines superbement situés sur une colline sur la rive droite de la Garonne à 95 m d'altitude. Un excellent Premières-Côtes-de-Bordeaux Château Melin Cuvée Louis 2009, élevé en fûts neufs, de couleur intense et profonde, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d'humus, auquel il faut donner le temps de se fondre. Jolie cuvée Osmose blanc sec 2010, aux arômes d'agrumes, tout en persistance aromatique, complexe et ronde.

Vignobles Claude Modet et Fils

33880 Baurech
Téléphone :05 56 21 34 71
Télécopie :05 56 21 37 32
Email : vmodet@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-modet.com

Château BALESTARD la TONNELLE


Depuis plus de 400 ans, Saint-Emilion est le berceau de la famille. Jacques Capdemourlin, son fils Thierry à ses côtés, est passionné et infatigable, portant la bonne parole aux quatre coins du monde. Balestard était le nom d'un chanoine du chapitre de Saint-Emilion. Ce cru est très ancien et le poète François Villon, au XVe siècle vantait déjà les qualités du vin dans un poème figurant d'ailleurs sur son étiquette. Les 10,60 ha (70% Merlot, 25% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon) s'épanouissent sur un plateau rocheux, un terroir jouissant d'un excellent ensoleillement. Faites-vous plaisir avec leur GCC Château Balestard La Tonnelle 2009, très parfumé, bien typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, dense en bouche, bien charpenté, de garde, naturellement. Le 2008, corsé, aux tanins puissants et mûrs, réunit une belle structure à une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche suave. Séduisant 2007, aux nuances de mûres et de grillé, un vin puissant et pourtant très rond, complet, aux tanins amples soyeux, dense et ferme à dominante de pruneau en finale, un vin coloré, de belle amplitude. Provenant d'un domaine de 14 ha de vignes, le Saint-Émilion GCC Cap de Mourlin 2009, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample, parfumé, persistant, très réussi. Le 2008, aux tanins riches, au nez de pruneau et d'humus, est tout en bouche, d'excellente garde. Le 2007, où la finesse s'allie à un velouté persistant au palais, est charmeur, aux senteurs d'épices et de griotte, de couleur intense, consistant, avec des tanins savoureux, d'une belle concentration. Le Saint-Émilion GCC Petit Faurie de Soutard 2009, issu de 8 ha de vignes, aux senteurs de cassis mûr et d'épices, un vin harmonieux, aux tanins fermes, est riche en couleur, de bouche puissante mais très élégante. Le 2008, avec ces notes de mûre et de griotte, riche en couleur, allie finesse et structure, un vin aux tanins bien équilibrés. Excellent 2007, tout en bouche, au nez de prune, associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu, de belle robe soutenue, d'une jolie concentration, au nez puissant et subtil à la fois, aux connotations de truffe, fondu en bouche.

Jacques Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 62 06
Télécopie :05 57 74 59 34
Email : info@vignoblescapdemourlin.com
Site personnel : www.vignoblescapdemourlin.com

Château de FERRAND


Situé sur le plateau de Saint-Hippolyte et construit sous Louis XIV, le Château fût acheté par le Baron Bich en 1978. Aujourd'hui propriété de ses enfants, le domaine s'étend sur 42 ha d'un seul tenant sur le plateau de Saint-Hippolyte dont 30 ha de vignoble d'une moyenne d'âge de 30 ans. Majoritairement planté en Merlot (75%), en Cabernet franc (15%) et Cabernet-Sauvignon (10%), le vignoble, cultivé en agriculture raisonnée, s'épanouit sur un sous-sol calcaire et un sol constitué d'argiles profondes. Ceci explique ce très beau Saint-Émilion GC 2009, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d'épices, avec des tanins bien enrobés, un vin riche et généreux, à prévoir sur un plat épicé, mais encore bien jeune. Le 2008 est un vin avec beaucoup de structure, est très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, vraiment réussi et prometteur. Le 2007, de couleur rubis soutenu, est corsé, aux tanins mûrs, d'une belle persistance, de bouche fondue et parfumée, intense, au nez complexe. Le 2006 dégage une belle harmonie entre rondeur et charpente, un vin corsé et typé, très parfumé (humus, griotte, mûre), aux tanins denses et savoureux, alliant souplesse et structure, d'excellente évolution.

Directeur : Thomas Guibert
A Saint-Hippolyte
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 47 11
Télécopie :05 57 24 69 08
Email : info@chateaudeferrand.com
Site personnel : www.chateaudeferrand.com

CHATEAU PETIT BOCQ


Le premier vin portant le nom de «Château Petit Bocq» vit le jour en 1972. Le choix de ce patronyme n’est pas clair. Le mot Bocq vient peut-être du chemin qui porte ce nom, du lieu-dit où poussent ses vignes, ou encore de boscq, bosquet, petit bois, comme celui qui protège son vignoble. Depuis 1993, c’est Gaëtan Lagneau, originaire de Belgique et médecin spécialiste qui dirige le Château. Particulièrement apprécié une petite verticale cette année. On commence avec ce Saint-Estèphe 2010, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. Le 2009, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, est un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. Le 2008, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d’épices, des tanins bien enrobés, un vin généreux comme le 2007, harmonieux, charnu, aux nuances de mûre, de girofle et d’humus, tout en distinction. Le 2006, avec des nuances bien caractéristiques de petits fruits macérés, épicé en bouche comme il se doit, aux tanins amples et savoureux, un vin typé et de très bonne évolution comme le 2004, de charpente à la fois ample et souple, qui mêle structure et rondeur, équilibré, aux tanins ronds. Goûtez également le Pauillac (confidentiel), 90 % Merlot et 10 % Cabernet-Sauvignon, baptisé Lagneaux à Pauillac 2010, classique, un vin riche, au nez intense, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois.

Gaëtan Lagneaux
3, rue de La Croix de Pez - BP 33
33180 Saint-Estèphe
Téléphone :05 56 59 35 69
Télécopie :05 56 59 32 11
Email : petitbocq@vinsdusiecle.com
Site : petitbocq
Site personnel : www.chateau-petit-bocq.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de BERNADON


Propriété de 43 ha dont 10 de vignes plantées sur un sol argilo-calcaire. J'ai particulièrement apprécié ce Bordeaux Supérieur 2010, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample, parfumé, persistant, très réussi. Excellent 2009, dense, où se mêlent la griotte et l'humus, un vin avec des tanins mûrs, de bouche dense dominée par la prune. Le 2008, ample au nez comme en bouche, de belle charpente, est de couleur pourpre, un vin où dominent les épices et les pruneaux, vraiment très réussi, à un prix sans concurrence. Excellent 2007, avec des notes subtiles d'humus et de petits fruits noirs, un vin ferme et riche, tout en bouche, aux tanins savoureux. Le Bordeaux Clairet 2011 est tout en bouche, floral, rond mais avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, séduisant par sa persistance d'arômes comme le Bordeaux rosé 2011. Excellent rapport qualité-prix-plaisir. Aucune hésitation, donc.
Vignoble Rouvière

33580 Monségur
Tél. : 05 45 81 16 58 et 06 85 30 40 40
Fax : 05 45 82 27 89
Email : contact@bernadon.com
www.bernardon.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château BÉCHEREAU


Propriété familiale depuis le milieu du XIXe siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 ha dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10.5 ha en Montagne-Saint-Emilion et 5.50 ha en Lalande-de-Pomerol. Remarquable Lalande-de-Pomerol cuvée Spéciale 2010 (Merlot 60%, le reste à parts égales de Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon), élevé en fûts de chêne, aux arômes d'épices, de violette et de poivre, un vin alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d'une très jolie final. Beau 2009, intense au nez comme en bouche, bien concentré mais tout en souplesse, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l'humus, un vin corsé. Le 2008, de robe grenat, est équilibré et ample, charmeur, avec des nuances fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves. Le 2006 est un vin riche et généreux, ferme à dominante de pruneau, de cannelle, d'une grande intensité avec des tanins soyeux, un vin qui allie distinction et richesse en bouche, de grande évolution. Le 2005, médaille d'Or au concours de Bordeaux des Vins d'Aquitaine, parfumé, très harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré, de belle évolution. Goûtez leur Montagne-Saint-Émilion cuvée Spéciale 2010, élevé en fût de chêne, de robe pourpre et soutenue, d'une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Beau 2009, où l'on retrouve des notes de framboise, de violette et d'humus, légèrement épicé, de bonne charpente, bien charnu. Remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2010, Remarquable rapport qualité-prix-plaisir. Pas la moindre hésitation.
Sce Bertrand J.D
96, rue des Vignerons
33570 Les Artigues-de-Lussac
Tél. : 05 57 24 34 29 et 06 80 75 66 80
Fax : 05 57 24 34 69
Email : contact@chateaubechereau.com
www.vinsdusiecle.com/chateaubechereau
www.chateaubechereau.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château DOYAC


"Ma philosophie, me raconte le sympathique et passionné Max de Pourtalès, est ne pas faire de vins trop boisés comme le monde entier sait le faire... mais, au contraire, d'obtenir des vins fins et élégants. Cela n'empêche pas d'avoir de la matière, mais il faut respecter l'équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins de Bordeaux... À l'origine, je travaillais sur les marchés financiers en Allemagne, puis en France dans une banque privée, nous raconte Max de Pourtalès. Ma femme pensait épouser un banquier et trois mois après notre mariage, nous sommes venus vivre dans le bordelais. La banque allemande pour laquelle je travaillais fermait son agence à Paris, le mari de ma mère m'a proposé de venir travailler avec lui à Bordeaux. Dans la famille, nous avons toujours eu des caves et de belles bouteilles, je suis un vrai passionné, et n'ai pas hésité à 30 ans de quitter Paris pour apprendre le métier du vin et vivre à la campagne. J'ai donc fait mes premières armes au Château de Malleret où j'ai appris le métier, repris des études de viticulture pour parfaire ma formation. Nous avons acheté la propriété en 1992 car Château Doyac avait un très joli terroir argilo-calcaire, et c'est ce qui m'a plu d'emblée. Le vignoble compte 34 ha plantés (80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon). Sur ce type de sol, le Merlot convient très bien. J'adore les vins de la Rive droite donc j'ai plutôt envie de faire un vin chaleureux plutôt qu'un Médoc trop fermé. Cela correspond à mon goût ! Notre terroir s'exprime de mieux en mieux chaque année. Depuis que nous avons repris en 1998, nous avons dû replanter en plus grande densité à l'hectare et nous choisissons les meilleurs porte-greffes. L'âge moyen du vignoble est de 18 ans et chaque année nous améliorons la qualité des vins grâce à cela. Je privilégie le fruit, la fraîcheur, un vin facile à boire assez jeune sans avoir à attendre 10 ans avant de l'apprécier. Nous avons entrepris de rénover les vignes et les bâtiments en construisant des chais parfaitement adaptés et suffisaient spacieux pour travailler dans les meilleures conditions. Nous avons des cuves inox thermorégulées, vinifions avec les conseils d'Éric Boissenot, un super oenologue, avec qui je partage la même compréhension du vin. Nous menons le vignoble en lutte raisonnée avec des engrais bio. Mon épouse Astrid travaille avec moi. Elle faisait du théâtre à New-York, adore vivre à la campagne, et nous ne sommes qu'à une heure de Bordeaux et tout près de la mer. Pour la qualité de vie et m'adonner à mes autres passions, le surf et le polo, c'est parfait. Nous poursuivons toujours notre politique d'amélioration de la qualité sur nos 30 ha. Nous avons construit un nouveau chai de 400 m2 qui accueille 360 barriques, opérationnel pour accueillir le 2011. Nous renouvelons les barriques tous les 3 ans afin d'avoir 75% du vin élevé en barriques et peut-être arriver à 100% de bois neuf en fonction des millésimes. Nous sélectionnons des barriques en chêne français avec des tonneliers attitrés, privilégions la chauffe moyenne car je n'aime pas trop les arômes torréfiés et toastés dans les vins, cela les dénature, j'essaye de préserver le fruit, le bois ne doit être qu'un agent révélateur d'arômes. Avec Éric Boissenot, nous sommes sur la même longueur d'onde, oeuvrons de concert, pour la qualité. Nous sommes très attachés à tout ce qui caractérise les vins de Bordeaux par rapport au monde entier. Mon terroir donne une typicité que l'on ne retrouve que dans le Médoc et c'est ce qui en fait le charme : ces sols calcaires et un encépagement bien adapté, 70% Merlot et 30% Cabernets, donnent des vins très concentrés et assez souples, très charmeurs, aux arômes de fruits persistants. Le 2010 est sans doute le millésime que j'ai le mieux réussi depuis le début de mon installation. Aussi bien en concentration, qu'en structure, en fraîcheur et en finesse. Il a bénéficié d'un élevage de 30% en barriques neuves, présente une couleur très foncée, encore plus soutenue que le 2009. La trame des tanins est très serrée. Nous avons battu des records d'IPT (indices de polyphénols totaux), de 85 pour des Merlots, ce qui est rare. La très belle vendange était homogène aussi bien pour le Merlot que le Cabernet-Sauvignon. Nous avons commencé les vendanges le 5 octobre pour les terminer le 20. Les rendements étaient plus faibles qu'en 2009. Les deux millésimes étant assez similaires, ce qui les différencie, c'est une plus grande acidité dans le 2010. . Les rendements sont un peu plus faibles, les baies étaient petites donc nous avons obtenu un rapport peau-jus très faible. Nous avons récolté de tous petits raisins avec des peaux épaisses, nous n'avons fait aucune saignée en cuves, c'était parfait. Beaucoup de matière donne un vin volumineux en bouche, de très belle garde. Le 2010 est vraiment un vin extraordinaire, et le 2011, est dans la même lignée, ce qui est très encourageant. Le 2011 sera l'année du Cabernet-Sauvignon, les raisins étaient magnifiques et vont apporter de la structure au vin. Il a une belle couleur, et se rapproche du 2010, mais avec un degré d'alcool moins important. En 2010, nous étions à 14,5°, en 2011 nous obtenons 13,5°, ce qui est plus équilibré et classique pour un vin du Médoc. Le 2011 va être un millésime idéal en restauration, agréable à déguster dans sa jeunesse, avant le 2010. Pour moi, l'élevage représente 50% de la réussite du vin. Nous prenons les meilleures cuves pour élaborer Château de Doyac élevé 12 mois en barriques." Vous ne résisterez donc pas bien longtemps devant ce Haut-Médoc 2010, élevé en barriques durant 12 mois (dont 25 % de bois neuf), un vin où s'entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, aux tanins savoureux, un vin riche et solide, tout en bouche, typé, charpenté et harmonieux, vraiment prometteur. Remarquable 2009, associant couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, un vin aux tanins présents, de bouche ample avec cette saveur d'épices persistante. "Le 2009, poursuit Max de Pourtalès, doit sa qualité au bel été et à un mois de septembre exceptionnel. Grâce à l'état sanitaire parfait des raisins, nous avons pu attendre la maturité et vendanger tard. Les tanins sont beaucoup plus fondus que le 2008, et malgré le degré d'alcool un peu élevé, on est séduit pas une belle fraîcheur. Les 70% de Merlot, dans l'assemblage, donnent du fruité au vin, où l'on retrouve des arômes de fruits rouges, c'est d'ailleurs la particularité de notre sol très calcaire. Notre terroir confère au vin ces arômes délicieux de fruits rouges. Malgré le degré d'alcool élevé, l'équilibre est parfait avec une belle longueur en bouche." Excellent 2008, classique de ce millésime typiquement médocain, de couleur intense, aux senteurs épicées, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ses connotations de pruneau, aux tanins fermes, très bien élevé. Le 2007 est une réussite, aux notes de mûre et de cuir, riche et complet, aux tanins harmonieux, un vin puissant, de très bonne garde. Savoureux 2006, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux nuances de prune et de truffe, avec des tanins denses qui commencent à se fondre, de garde. Remarquable 2005, de couleur pourpre soutenu, d'une belle complexité d'arômes (cannelle, fraise des bois, épices...), un vin intense, aux tanins fermes. Le 2004, corsé et fort en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, est tout en bouche, de très bonne garde. Le 2003 allie puissance et souplesse, riche et fin, bien structuré, complet et très parfumé, de bouche harmonieuse et persistante. Remarquable rapport qualité-prix. Pas la moindre hésitation.
Earl Max de Pourtalès

> Les précédentes éditions

Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012
Edition du 03/04/2012
Edition du 27/03/2012
Edition du 20/03/2012
Edition du 13/03/2012
Edition du 06/03/2012
Edition du 28/02/2012
Edition du 21/02/2012
Edition du 14/02/2012
Edition du 07/02/2012
Edition du 31/01/2012
Edition du 24/01/2012
Edition du 17/01/2012
Edition du 10/01/2012
Edition du 03/01/2012
Edition du 27/12/2011
Edition du 20/12/2011
Edition du 13/12/2011
Edition du 06/12/2011
Edition du 29/11/2011
Edition du 22/11/2011
Edition du 15/11/2011
Edition du 08/11/2011
Edition du 01/11/2011
Edition du 25/10/2011
Edition du 18/10/2011
Edition du 11/10/2011
Edition du 04/10/2011
Edition du 27/09/2011
Edition du 20/09/2011
Edition du 13/09/2011
Edition du 06/09/2011
Edition du 30/08/2011
Edition du 23/08/2011
Edition du 16/08/2011
Edition du 09/08/2011
Edition du 02/08/2011
Edition du 26/07/2011
Edition du 19/07/2011
Edition du 12/07/2011
Edition du 05/07/2011
Edition du 28/06/2011
Edition du 21/06/2011
Edition du 14/06/2011
Edition du 07/06/2011
Edition du 31/05/2011
Edition du 24/05/2011
Edition du 17/05/2011
Edition du 10/05/2011
Edition du 03/05/2011
Edition du 26/04/2011
Edition du 19/04/2011

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales